Voici ce qu’il y a dans le projet de loi de réforme des permis énergétiques de Manchin




Washington
CNN

Le sénateur de Virginie-Occidentale Joe Manchin a récemment publié une proposition qui a l’intention de rationaliser le processus d’autorisation fédéral pour les projets énergétiques, ainsi que d’accélérer un pipeline qui aurait un impact son état d’origine.

Le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, a l’intention d’ajouter le texte législatif à un projet de loi de dépenses à court terme qui doit être adopté d’ici la fin septembre pour éviter une fermeture du gouvernement.

Schumer a accepté d’adopter le plan de révision des permis de Manchin afin de gagner son soutien pour le projet de loi considérable de 750 milliards de dollars sur les soins de santé, les impôts et le climat, connu sous le nom de Loi sur la réduction de l’inflationqui s’est passé en août.

Mais on ne sait pas si Schumer et Manchin peuvent obtenir les votes nécessaires pour adopter le plan d’autorisation, comme les républicains et les progressistes démocrates l’ont fait. exprimé son opposition.

Voici ce que ferait la proposition, selon un sommaire fourni par le bureau de Manchin.

Le plan charge le président de sélectionner 25 projets énergétiques d’importance stratégique nationale pour un examen fédéral prioritaire.

La proposition demande un délai « cible » pour le temps que le gouvernement fédéral prend pour examiner les projets énergétiques qui nécessitent des permis.

Il fixe un objectif de deux ans pour les projets qui nécessitent des examens de plus d’un organisme fédéral, y compris une déclaration d’impact environnemental complète en vertu de la National Environmental Policy Act, et un objectif d’un an pour les projets qui nécessitent une évaluation environnementale.

Le délai d’autorisation moyen actuel pour un projet de pipeline est de 3,5 ansselon le Progressive Policy Institute, un groupe de réflexion à but non lucratif.

Manchin propose également un délai de 150 jours pour les contestations judiciaires après l’autorisation d’un projet. Cela obligerait également les tribunaux à établir et à appliquer un calendrier ne dépassant pas 180 jours pour que les agences agissent sur les permis renvoyés ou annulés.

La législation obligerait les agences fédérales à délivrer « toutes les approbations et tous les permis nécessaires » pour la construction du pipeline controversé de Mountain Valley, indique le résumé du projet de loi. Le projet de gazoduc longtemps retardé traverserait la Virginie-Occidentale et la Virginie s’il était achevé.

Le projet est déjà en cours mais est contesté avec succès devant les tribunaux depuis des années. La législation accélérerait essentiellement les permis nécessaires à l’achèvement.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.