Une nouvelle version de la Super League, portée par le Barça et le Real et plus ouverte, serait bien avancée en coulisses



D’après des informations de L’Equipe, les instigateurs de la Super League travaillaient sur une nouvelle compétition européenne, plus inclusive et éloignée du modèle de ligue fermée.

La Super Ligue n’est toujours pas morte et enterrée. Après avoir été massivement rejetée par le football européen, en avril 2021, elle pourrait bientôt faire son retour, d’après les informations de L’Équipe, sous une forme complètement nouvelle. Toujours porté par Florentino Perez et Joan Laporta, présidents du Real Madrid et du FC Barcelone, le projet serait déjà assez avancé en coulisses.

Plusieurs mois, les promoteurs européens ont sondé une cinquantaine de clubs européens, d’une douzaine de pays différents, pour leur demander quel format de compétitions ils préféreraient pour la Super League, si celle-ci voit le jour. Un nombre attendu plus important que dans le projet de 2021, auquel 12 équipes de trois pays seulement avaient été conviées. Dans cette nouvelle mouture, les dirigeants souhaitent toucher des championnats plus mineurs, comme la Belgique, les Pays-Bas ou le Danemark.

Vers un format plus ouvert

Par ailleurs, la piste qu’ils privilégient actuellement pour le tournoi ne serait plus une ligue fermée, avec des participants inamovibles, mais un format ouvert, qui impliquerait du turn-over selon les résultats. Dans ce cadre, les participants seraient soumis au fair-play financier et ne pourraient allouer que 55 % de leur budget à leur masse salariale, entre autres règles pour limiter l’avance des meilleures équipes.

Pour passer à la vitesse supérieure, les promoteurs attendent désormais la décision de la Cour de justice européenne, qui doit décider au printemps si les clubs européens ont le droit ou non de prendre part à une compétition dissidente de l’UEFA. Mais les dirigeants affichent ouvertement leur confiance, à l’image de Laporta, qui avaient déclaré en début d’année : « Je crois qu’il y aura la Super League, on attend le verdict de Bruxelles. […] La prévision, si la phrase est favorable, c’est qu’elle voit le jour en 2025. Si elle n’est pas favorable, c’est plus compliqué. »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *