une entorse avec lésion ligamentaire pour Neymar, forfait pour Brésil-Suisse



Annoncé forfait pour Brésil-Suisse et incertain pour Brésil-Cameroun, Neymar souffre d’une « lésion ligamentaire latérale » au niveau de la cheville droite, a indiqué le médecin de la Seleçao ce vendredi.

Le Brésil continue de son souffle. Jeudi soir au stade de Lusail, la superstar du Paris Saint-Germain est sortie du terrain lors de la rencontre contre la Serbie (2-0) en boitant après un contact avec Nikola Milenkovic. Les images de sa malléole droite enflée ont ensuite fait peur le pire au pays du « futebol », malgré la victoire inaugurale remportée.

>> Coupe du monde : toutes les infos EN DIRECT

Rodrigo Lasmar, médecin de la Fédération brésilienne (CBF), a confirmé ce vendredi que Neymar souffrait d’une entorse avec « lésion ligamentaire latérale » au niveau de la cheville droite, alors que le défenseur Danilo souffre également d’une entorse à la cheville gauche. « Nous n’aurons pas ces deux joueurs pour notre prochain match (contre la Suisse), mais ils conservent leur traitement avec l’objectif de les récupérer à temps pour la suite de la compétition », at-il dit dans une vidéo diffusée par la CBF.

Forfait pour la Suisse, incertain pour le Cameroun… mais apte pour un éventuel 8e de finale ?

Marque croit savoir que le joueur sera obligé de s’absenter pour Brésil-Suisse (lundi 28/11, 17h00), mais qu’il pourra être opérationnel pour un éventuel huitième de finale. Comme indiqué par le quotidien espagnol, Neymar a en effet effectué des examens tardifs jeudi à la clinique Aspetar en compagnie de Danilo. Les joueurs sont ensuite rentrés à leur hôtel pour être pris en charge par le service de physiothérapie.

Au Brésil, les « torcedores » (supporters) commencent à être des habitués à ce que le nom de Neymar soit davantage accolés à des bulletins médicaux qu’à des fulgurances sportives. En 2014, sa fracture d’une vertèbre en quarts de finale de la Coupe du monde à domicile avait précédé l’incroyable humiliation de la Seleçao en demi-finale contre l’Allemagne (7-1). Et en 2019, déjà blessé à cette même cheville droite, « Ney » avait déclaré forfait pour la Copa América, finalement remportée par la sélection auriverde.

« C’est un grand joueur. On sait l’importance qu’il a, on lui envoie de l’énergie positive », un résumé de l’ailier brésilien Antony. Le camp brésilien veut néanmoins croire que son N.10 pourra être de retour en cours de compétition, dont la finale est programmée le 18 décembre dans ce même stade de Lusail, où la Seleçao rêve de décrocher sa sixième étoile.

« Nous avons confiance, Neymar rejouera dans cette Coupe du monde », a lancé dès jeudi soir Tite, d’un ton ferme. Neymar lui-même a fait partie de sa détermination à revenir au plus vite, publiant une photo sur Instagram où l’on pouvait lire l’expression « avoir la foi ».

Mais le calendrier est serré : les Brésiliens, en tête du groupe G après leur victoire, se retrouveront sans lui la Suisse lundi (17h), avant d’affronter le Cameroun vendredi prochain lors de leur ultime match de poule.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *