un procureur désigné pour enquêter sur les documents confidentiels de Joe Biden



Publié le :

Le ministre américain de la Justice, Merrick Garland, a nommé jeudi un procureur indépendant pour enquêter sur les documents confidentiels retrouvés dans un ancien bureau et dans une résidence privée de Joe Biden. Une affaire embarrassante pour le président démocrate alors que les autorités enquêtent depuis des mois sur la gestion par son prédécesseur républicain Donald Trump de ses propres archives présidentielles.

Joe Biden dans une position délicate. Le ministre américain de la Justice, Merrick Garland, a nommé jeudi 12 janvier un procureur indépendant pour enquêter sur les documents confidentiels retrouvés dans un ancien bureau et dans la résidence privée du président des États-Unis.

« J’ai signé un document nommant Robert Hur procureur spécial » qui « l’autorise à enquêter sur toute personne ou entité qui pourrait avoir violé la loi » dans cette affaire, à-il dit lors d’une courte allocution.

Cette décision est « dans l’intérêt public » et était nécessaire en raison des « circonstances extraordinaires », at-il ajouté.

« Cette nomination rappelle au public l’attachement du ministère à l’indépendance de la justice dans les affaires particulièrement sensibles, et son engagement à prendre des décisions uniquement guidées par les faits et la loi », at-il poursuivi.

Robert Hur est actuellement associé d’un cabinet d’avocats à Washington. Ce diplômé des universités de Stanford et Harvard était devenu procureur fédéral dans le Maryland de 2018 à 2021. Il avait été nommé à ce poste par Donald Trump.

De 2007 à 2014, lorsqu’il était procureur fédéral adjoint dans le district du Maryland, il a, selon le ministère de la Justice, travaillé sur des affaires liées à la violence des gangs, aux infractions par arme à feu, au trafic de stupéfiants ainsi qu’à la fraude dans les institutions financières et à la corruption.

Enquête en cours contre Donald Trump

À la suite de la découverte d’une dizaine de documents confidentiels dans un ancien bureau de Joe Biden à Washington, ses avocats ont inspecté ses deux résidences privées, où des archives « auraient pu être masqués pendant la transition de 2017 », a expliqué dans un communiqué de l’avocat de la présidence, Richard Sauber.

Ils ont retrouvé « un petit nombre de documents supplémentaires datant de l’administration Obama-Biden et classés confidentiels », qui étaient dans le garage de sa maison de Wilmington, dans le Delaware, et dans une pièce adjacente, at-il précisé.

Aucun document n’a été retrouvé dans sa résidence de la ville balnéaire de Rehoboth, dans cet État de la côte est, a ajouté Richard Sauber, notant que le ministère de la Justice avait immédiatement été informé afin qu’il prenne possession des dossiers.

Ces révélations sont embarrassantes pour le président démocrate, les autorités enquêtant depuis des mois sur la gestion par son prédécesseur républicain Donald Trump de ses propres archives présidentielles.

>> À lire aussi : Perquisition chez Donald Trump : ce que risque l’ancien président américain

La police fédérale avait mené en août une perquisition spectaculaire dans le club privé de Mar-a-Lago, en Floride, où le milliardaire vit depuis son départ de la Maison Blanche. Le FBI avait saisi des milliers de documents, dont une centaine classées secret défense.

Une loi de 1978 oblige les présidents et vice-présidents américains à transmettre l’ensemble de leurs courriels, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales.

Avec AFP



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *