un ex-commandant russe de Wagner demande l’asile à la Norvège



Publié le : Modifié le :

Un Russe se présentant comme un ex-mercenaire du groupe paramilitaire Wagner est parvenu à s’enfuir en traversant la frontière russo-norvégienne et compte demander l’asile à la Norvège, a déclaré, lundi, son avocat.

Un ancien combattant du groupe wagner en exil en Norvège. Andreï Medvedev, 26 ans, a été arrêté après avoir illégalement franchi la frontière russo-norvégienne dans la nuit du 12 au 13 janvier, a expliqué, lundi 16 janvier, à l’AFP, son avocat norvégien, Brynjulf ​​Risnes, qui a précisé que son client allait demander l’asile à Oslo.

« Il est prêt à parler de son expérience au sein du groupe Wagner aux gens qui enquêtent sur des crimes de guerre », a également déclaré son avocat. Andreï Medvedev, ancien commandant du groupe paramilitaire Wagner, qui a combattu en Ukraine, a déclaré avoir fui en Norvège pour demander l’asile par crainte pour sa vie après avoir été témoin des meurtres et mauvais traitements subis à des prisonniers russes amenés sur la ligne de devant.

La milice Wagner, constituée à l’origine de vétérans de l’armée russe, a recruté des milliers de détenus de droit commun à la suite de l’offensive russe reçue le 24 février dernier par Moscou contre Kiev sous la promesse de recouvrer la liberté après avoir combattu en Ukraine.

>> Lutte de clans au Kremlin : Valéri Guerassimov, un obstacle sur la route de Wagner ?

Andreï Medvedev, qui a rejoint Wagner le 6 juillet 2022 avec un contrat de quatre mois, a déclaré dans une vidéo publiée par l’ONG Gulagu.net avoir franchi la frontière avec la Norvège avant d’être arrêté par la police norvégienne. Alors qu’il était en prison avant de rejoindre Wagner, il a dit s’être éloigné du groupe paramilitaire après avoir assisté aux meurtres de recrues de Wagner qui avaient déserté.

« Peur de mourir dans d’atroces souffrances »

« J’ai peur de mourir dans d’atroces souffrances », a déclaré Andreï Medvedev à Vladimir Osechkine, fondateur de Gulagu.net, qui dit avoir aidé l’ancien soldat à quitter la Russie.

La police avait fait savoir qu’un citoyen étranger avait été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir franchi illégalement la frontière russo-norvégienne dans l’Arctique et qu’il demandait l’asile.

L’avocat d’Andreï Medvedev a dit qu’il se trouvait dans la « région d’Oslo », sans donner plus de détails.

>> À voir aussi, Vu de Russie : groupe Wagner, du tabou à la légende en Russie

« Ce qui est important pour lui, c’est que les services d’immigration clarifient son statut dès que possible », a déclaré à Reuters Brynjulf ​​Risnes. « Il dit avoir pris part à des combats, qui, selon lui, étaient des situations de combat claires… et qu’il n’a pas été en contact avec des civils ».

De son côté, le fondateur du groupe Wagner, Evgueni Prigojine, a affirmé qu’Andreï Medvedev avait travaillé dans une unité norvégienne de Wagner mais qu’il avait « maltraité des prisonniers ».

Avec AFP et Reuters



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *