touché à la cuisse, Koundé se montre rassurant (mais dénonce un calendrier surchargé)



Sorti touché à la cuisse gauche contre Valence samedi, Jules Koundé souffre simplement d’une « surcharge » musculaire selon lui, à trois semaines du Mondial au Qatar. Il a en revanche révoqué ouvertement les calendriers denses de cette saison atypique.

Plus de peur que de mal. Le défenseur international français du FC Barcelone Jules Koundé est sorti touché à la cuisse gauche contre Valence ce samedi, une « surcharge » musculaire mais « rien de grave » selon lui, à trois semaines du Mondial au Qatar (20 novembre – 18 décembre). L’ancien Bordelais (23 ans, 12 sélections), titulaire en équipe de France ces derniers mois, est resté assis plusieurs minutes sur la pelouse de Mestalla à Valence en se tenant l’arrière de la cuisse gauche, puis a cédé sa place en grimaçant à Gérard Piqué.

« Koundé a fait un gros effort pour réduire les délais de récupération (de sa précédente blessure fin septembre, NDLR), parce qu’on avait besoin de lui. On a essayé de le changer quand il ressentait des gènes musculaires. On dirait que ce n’est pas une blessure, que c’est une grosse douleur. On espère que ce n’est pas une blessure », a souhaité Xavi sur la chaîne espagnole DAZN après le coup de sifflet final. Signe rassurant pour l’entraîneur catalan, le Français n’a pas paru gêné pour célébrer avec joie le mais vainqueur de Robert Lewandowski : une vidéo du Barça le montre sortant du banc à toute vitesse, aux anges.

« Ils devaient penser un peu plus aux joueurs »

« Je crois que ce n’est rien de grave, juste une surcharge (musculaire) », a réagi le défenseur sur DAZN, avant de critiquer ouvertement les calendriers denses de cette saison atypique. « Ils devraient penser un peu plus aux joueurs. Il y a beaucoup de match. On est en train de glisser sur un chemin un peu fou, de vouloir jouer autant de matchs… Mais ceux d’en haut ne s’en inquiètent pas , visiblement ». Cette alerte musculaire a sans doute fait retenir quelques alarmes au sein de l’encadrement des Bleus, déjà largement diminuée par les blessures ces derniers jours.

L’un des cadres des champions du monde, Raphaël Varane, blessé à une cuisse, ne rejouera pas avant le Mondial. Lucas Hernandez (Bayern Munich) est en phase de reprise et Paul Pogba, qui a effectué une course contre la montre pour disputer le Mondial, a repris « partiellement » l’entraînement collectif avec la Juventus, mais ne disputera probablement pas de match avant le tournoi. Quant à N’Golo Kanté, cadre du dernier Mondial, il est d’ores et déjà forfait.

Koundé, transféré à Barcelone cet été en provenance du FC Séville pour 50 millions d’euros, a déjà été à la cuisse gauche cette saison : le 22 septembre, il a dû céder sa place avec les Bleus en première période du match face à l’Autriche (2-0), atteinte d’une « lésion au biceps fémoral de la cuisse gauche ». Il a retrouvé sa place de titulaire pour le clasico, que les Blaugranas ont perdu 3-1 au Santiago-Bernabéu le 16 octobre.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *