Sur le point de disputer son premier tournoi PGA, que vaut vraiment Gareth Bale au golf



Gareth Bale a annoncé sa présence au tournoi de golf PGA de l’AT&T Pebble Beach Pro-Am, en Californie (30 janvier-5 février). S’il n’a jamais caché sa grande passion pour les greens, l’ancien joueur du Real Madrid semble avoir son petit niveau, à en croire l’analyse du N°3 mondial.

« Maintenant, il deviendra un super joueur de golf. » En glissant ce petit trait d’humour au moment où Gareth Bale a annoncé sa retraite, Pep Guardiola ne se doutait sans doute pas que sa sortie allait peut-être prendre des allures de prémonition. Deux semaines après avoir supprimé dit au revoir à sa carrière de football, le Gallois a lancé sa nouvelle vie en annoncént sa présence au tournoi de golf PGA de l’AT&T Pebble Beach Pro-Am (du 30 janvier au 5 février).

En Californie, il sera l’un des 156 amateurs alignés aux côtés de professionnels comme Matt Fitzpatrick, 10e au classement PGA et dernier vainqueur de l’US Open, Jordan Spieth, triple vainqueur de Majeur, ou Patrick Cantlay, 5e mondial. De nombreuses autres personnalités participeront à cet évènement sur le prestigieux green californien comme l’acteur américain Bill Murray ou la star de foot US Aaron Rodgers.

Mais que vaut réellement le quintuple vainqueur de la Ligue des champions sous le maillot du Real Madrid, que la BBC s’est amusée à imaginer en vainqueur du mythique Master d’Augusta ? Si nos confrères anglais se sont enflammés et qu’il est difficile de l’imaginer aussi à l’aise sur un green que sur un terrain de football au vu de sa grande carrière, il semblerait tout de même que le Gallois a son petit niveau. Avant de s’aligner sur le PGA de l’AT&T Pebble Beach Pro-Am la semaine prochaine, Bale a pu croiser un certain Jon Rahm. Et le golfeur espagnol, qui n’est autre que le N°3 mondial, s’est montré assez dithyrambique.

Pas besoin de conseils, selon Jon Rahm

« Tu ne peux pas être aussi bon au football professionnel et au golf en même temps, ça ne semble pas juste, a indiqué Rahm en conférence de presse en début de semaine, visiblement impressionné par le niveau affiché par le Gallois. On ne peut pas se consacrer à une chose et avoir autant de talent pour le golf, ce n’est pas juste du tout. »

Rahm, six victoires sur le circuit PGA au compteur, va même jusqu’à assurer que Bale… n’a pas besoin de ses conseils. « Il n’a rien demandé, et il ne devrait pas demander, il est déjà assez bon. Il n’a pas à être aussi bon quand il est un joueur de football professionnel. Quand il pourra s’entraîner davantage, il s’ améliorera beaucoup. »

La passion de Gareth Bale pour le golf lui a valu de nombreuses critiques en Espagne, où les supporters l’accusaient de préférer les greens à ses obligations en club. Il avait même provoqué un vent de colère dans la capitale espagnole en s’affichant, hilare, derrière une banderole « Wales. Golf. Madrid. In that order » (pays de Galles. Golf. Madrid. Dans cet ordre”), en novembre 2019 après la qualification du pays de Galles pour l’Euro 2020. Désormais, libre à lui de se consacrer à 100% à sa passion pour, pourquoi pas, réaliser de grandes choses.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *