son pneu explose dès le départ, lourde chute pour van Vleuten



La Néerlandaise Annemiek van Vleuten, récente vainqueur du Tour de France femmes, a lourdement chuté lors du contre-la-montre en relais mixte lors des Mondiaux, ce mercredi après l’explosion de son pneu dès le départ.

Grosse frayeur et inquiétude pour la star du cyclisme féminin. Annemiek van Vleuten, vainqueur de tous les grands tours cette année (dont le Tour de France), a lourdement chuté quelques mètres seulement après s’être élancée avec ses deux partenaires lors du contre-la-montre en relais mixte, ce mercredi lors des championnats du monde de cyclisme à Wollongong (Australie). En deuxième position, elle a subitement dévié sa trajectoire avant de tomber lourdement au sol et de heurter le trottoir. Dans un message publié sur Twitter, la Néerlandaise a nommé que son pneu avant avait explosé.

Incertaine pour la course en ligne, dont elle est la grande favorite

« En route pour l’hôpital pour des radiographies du côté droit, at-elle nommée. Je suis toute contusionnée et surtout inquiète pour mon coude/bras droit. Mon pneu avant a explosé et j’ai chuté. » Sonnée, le genou droit éraflé, la championne olympique de contre-la-montre s’est relevée avec, aidée par un membre de son équipe. Son état fait planer le doute sur sa participation à la course en ligne dont elle est la grande favorite, samedi.

« C’était vraiment une vente chute, clairement pas notre journée aujourd’hui », a nommé sa compatriote championne du monde du contre-la-montre, Ellen van Dijk qui, placée dans le sillage de Van Vleuten au moment de l’accident , a roulé sur le vélo de van Vleuten et arrêté de justesse la chute elle aussi. L’équipe des Pays-Bas a éliminé la malchance lors de cette course avec le saut de chaîne de Bauke Mollema dans le premier tour de circuit, qui est bouclé par le trio masculin avant le passage de relais aux femmes. Incapable de remettre la chaîne en place, il a dû changer de vélo et laisser ses deux partenaires, Daan Hoole et Mathieu van der Poel, finir seuls le travail. Les Pays-Bas ont finalement terminé cinquièmes.

La Suisse s’est adjugée le titre mondial avec Nicole Koller, Marlen Reusser, Elise Chabbey, Stefan Bissegger, Stefan Küng et Mauro Schmid. Elle a devancé de deux petites secondes l’Italie, 2e, et l’Australie, 3e, et succède à l’Allemagne. L’épreuve est au programme pour la troisième fois aux Mondiaux et réunit trois hommes et trois femmes par équipe.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.