« Si personne ne me demande de partir… », en pleine crise, Klopp s’accroche à son poste



L’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a indiqué en conférence de presse qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner son équipe, en grande difficulté cette saison.

Jürgen Klopp ne désespère pas de sortir Liverpool de l’ornière. En quête de solution pour redresser un club tombé au plus bas, le technicien allemand n’a pas l’intention d’abandonner son poste. Le club végète à une triste neuvième place en Premier League après un cinglant revers (0-3) concédé sur la pelouse de Brighton samedi, à dix points de Manchester United (4e). « Je resterai ici aussi longtemps qu’on voudra de moi. Si personne ne me dit de partir, je ne partirai pas. C’est quelque chose pour l’avenir, pour l’été, pas maintenant. La seule chose que je veux , c’est régler cette situation, c’est tout. »

A la veille du match d’appui contre Wolverhampton au troisième tour de la FA Cup, Klopp a reconnu que les problèmes de Liverpool sont « complexes » et ne peuvent pas être résolus par de simples dépenses sur le marché des transferts, tout en admettant la nécessité de se soupçonner, notamment pour rajeunir un milieu de terrain vieillissant, plus éventuellement en mesure de répondre aux exigences du football prôné par l’entraîneur de Liverpool, par la presse de s’accrocher à la vieille garde du club. Jordan Henderson a lui-même reconnu que l’équipe manquait d’énergie.

Klopp : « Je ne peux pas toujours blâmer les joueurs »

« J’ai entendu dire que je suis trop loyal mais je ne le suis pas », a répondu Jürgen Klopp à ses détracteurs. « Si vous pouvez faire appel à un autre joueur alors oui, c’est logique de le faire. Mais si vous ne pouvez faire entrer personne, vous ne pouvez faire sortir personne. » « Devons-nous nous sommes renforcés ? Oui. Mais est-ce le bon moment pour le faire ? Si les solutions sont là pour nous, disponibles et réalisables, bien sûr que nous allons venir des joueurs pour nous aider. » Pour rappeler, Liverpool a déjà cassé sa tirelire pour attirer le Néerlandais Cody Gakpo cet hiver.

Après une saison marathon qui a vu Liverpool se rapprocher d’un quadruplé historique, Klopp a reconnu la semaine passée des signes d’épuisement mental et physique qui se sont rapportés par un nombre important de joueurs blessés cette saison. Luis Diaz, Diogo Jota, Darwin Nunez et Roberto Firmino étaient tous absents à Brighton, tout comme le défenseur central Virgil van Dijk. Le technicien allemand, conscient des limites actuelles de son équipe, ne s’exonère pas non plus de ses responsabilités. « Nous avons aussi une équipe existante et nous ne sommes pas assez performants, c’est certain, je le sais. Mais je ne peux pas m’asseoir ici et blâmer tout le monde, les joueurs, tout le temps. C’est ma responsabilité. C’est mon travail (de les faire performer). »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *