Pour réduire les risques d’obésité de moitié, ces 7 produits sont à éviter


Alors que 13 % de la population adulte mondiale présente un état d’obésité, les spécialistes de santé ne manquent pas de multiplier les recommandations pour prévenir les risques de ce fléau de santé publique. Nesta, la principale fondation d’innovation du Royaume-Uni, s’est d’ailleurs fixé l’objectif de réduire de moitié la prévalence de l’obésité d’ici l’année 2030. C’est la raison pour laquelle l’organisme se penche sur le sujet de la prise de poids excessive, depuis plusieurs années déjà. Au cours d’une de leurs dernières analyses, les chercheurs du groupe ont d’ailleurs constaté qu’une perte de 216 calories par jour, pouvait aider à réduire de moitié les risques d’obésité.

Obésité : une réduction de 241 calories pour les hommes, 190 pour les femmes

Pour tenter d’inverser la tendance malheureusement grimpante du surpoids et de l’obésité, les chercheurs de l’agence d’innovation pour le bien social ont tenté de calculer le taux de réduction de calories auquel les personnes en surpoids et obèses devaient se plier pour réduire la gravité du trouble métabolique. L’objectif étant également de revenir à des niveaux de prévalence équivalents à ceux des années 1990.

Les recherches et travaux ont finalement été révélés qu’une diminution de 216 calories pouvait suffire à réduire grandementles risques d’obésité. Le chiffre annoncé a été fixé selon une moyenne générale, puisque le chiffre exact s’est porté à 241 calories pour les hommes, et seulement 190 pour les femmessoit une réduction d’environ 8,5 % de l’apport journalier en énergie.

Le surpoids, l’obésité et l’industrie alimentaire

Pour les spécialistes de l’agence, l’augmentation des taux d’obésité et de surpoids est en partie imputable à l’industrie alimentaire : « Le nombre de personnes atteintes d’obésité a doublé en 30 ans et cela n’a que très peu à voir avec la volonté ou nos choix personnels. En trois décennies, la nourriture et les boissons que nous achetons sont devenues plus grosses, moins chères et bien plus caloriques« , s’est exprimé Ravi Gurumurthy, directeur général de Nesta.

Pour les chercheurs de la fondation, la solution idéale se trouverait donc dans la conception et la transformation des aliments, qui seraient à repenser. Le simple fait de réduire de 5 à 10 % le nombre de calories contenus dans la plupart des produits industriels, pourraient aider à faire perdre plusieurs dizaines de calories journalières par personne, sans que les changements dans le mode alimentaire ne soient réellement visibles. « La reformulation de quelques catégories d’aliments est une bonne idée et ne nécessite aucun effort de la part du consommateur« , selon le directeur de la fondation.

Dans le diaporama ci-après, Retrouvezz les 7 aliments et produits à abandonner chaque jour pour espérer réduire son apport énergétique de plus de 216 calories.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *