pas de référendum sans accord de Londres tranche la Cour suprême



Publié le : Modifié le :

L’Écosse ne pourra pas organiser de nouveau référendum sur son indépendance sans l’accord du Parlement britannique, a tranché mercredi la Cour suprême du pays.

Le gouvernement écossais n’a pas le pouvoir d’organiser un nouveau référendum d’indépendance sans l’accord de Londres, un mercredi conclu 23 novembre la Cour suprême britannique.

Expliquant son verdict, le président de la Cour suprême Robert Reed a indiqué que les juges avaient conclu à l’unanimité qu’un tel examen aurait des conséquences sur l’union du Royaume-Uni et requiert donc un accord du pouvoir central à Londres.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a exprimé sa déception : « Tout en étant déçue, je respecte le jugement » de la Cour suprême, a déclaré sur Twitter le dirigeant indépendantiste. « Le jugement d’aujourd’hui bloque un chemin pour que la voix de l’Ecosse soit entendue sur l’indépendance, mais en démocratie, une voix ne peut pas et ne sera pas réduite au silence », at-elle ajouté, annoncént qu’elle prendrait la parole à 11 h 30 GMT.


Avec AFP





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *