Nicolas Sarkozy En bref | CNN





CNN

Voici un aperçu de la vie de Nicolas Sarkozy, ancien président de la France.

Date de naissance: 28 janvier 1955

Lieu de naissance: Paris, France

Nom de naissance: Nicolas Paul Stéphane Sarkozy de Nagy-Bocsa

Père: Pal Sarkozy de Nagy Bocsa

Mère: Andrée (Mallah) Sarkozy de Nagy Bocsa

Mariages : Carla Bruni (2008-présent); Cécilia Ciganer-Albeniz (1996-2007, divorcée) ; Marie-Dominique Culioli (1982-1996, divorcée)

Enfants: avec Carla Bruni : Giulia ; avec Cécilia Ciganer-Albéniz : Louis ; avec Marie-Dominique Culioli : Jean et Pierre

Éducation: A fréquenté l’Institut d’études politiques de Paris, 1979-1981; Université de Paris, Droit, 1978

La religion: catholique

Fils d’une mère française et d’un père immigré hongrois.

A grandi à Neuilly-sur-Seine ou Neuilly, en banlieue parisienne.

Membre du parti républicain, anciennement connu sous le nom de parti Union pour un mouvement populaire (UMP).

1977 – Elu conseiller municipal de Neuilly.

1983-2002 – Maire de Neuilly.

1993-1995 – Est ministre du budget de la France.

2002-2004 – Ministre de l’Intérieur.

Mars 2004-Novembre 2004 – Ministre des Finances.

2005-2007 – Est à nouveau ministre de l’Intérieur, démissionne pour se présenter à la présidence.

6 mai 2007 – Défait Ségolène Royal 53% à 47% dans le second tour présidentiel.

16 mai 2007 – Assermenté en tant que président de la France.

Août 2008 – Aide à négocier un accord de cessez-le-feu entre la Géorgie et Russie.

22 avril 2012 – Termine deuxième, à François Hollandeau premier tour des élections présidentielles françaises.

6 mai 2012 – Est battu par Hollande au second tour de l’élection présidentielle.

3 juillet 2012 – La police fait une descente au domicile et au bureau de Sarkozy dans le cadre d’une enquête sur des allégations de financement illégal de campagne. L’enquête est centrée sur la question de savoir si l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt, a illégalement aidé Sarkozy lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Le 21 mars 2013 – Est mis en examen pour abus de confiance. Il est accusé d’avoir profité de Bettencourt pour l’aider à financer sa campagne de 2007.

7 octobre 2013 – Les accusations portées contre Sarkozy pour financement de campagne présumé illégal sont abandonnées.

2 juillet 2014 – Est mis en examen pour suspicion de corruption et trafic d’influence. L’affaire est ensuite suspendue.

29 novembre 2014 – Est élu chef du parti UMP.

Mai 2015 – Le parti UMP change de nom et devient Les Républicains.

22 août 2016 – Sarkozy annonce qu’il se présentera à nouveau à la présidentielle.

20 novembre 2016 – Sarkozy arrive troisième de la première primaire présidentielle républicaine en France.

7 février 2017 – Un juge français ordonne à Sarkozy d’être jugé pour fraude au financement de campagne. Sarkozy est accusé d’avoir dépassé les dépenses électorales lors de sa campagne de réélection en 2012.

20 mars 2018 – Sarkozy est interrogé par la police suite à des allégations, il a accepté de l’argent de Libye pour financer sa campagne électorale de 2007. Selon un responsable, qui n’a pas voulu être nommé, Sarkozy fait l’objet d’une enquête par les autorités anti-corruption.

8 janvier 2020 – Un tribunal de Paris annonce que Sarkozy sera jugé pour corruption. Il est accusé d’avoir tenté d’obtenir des informations classifiées d’un juge.

24 novembre 2020 – Début du procès pour corruption de Sarkozy. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à quatre ans de prison.

1 mars 2021 – Sarkozy est reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir illégalement des informations d’un haut magistrat et condamné à trois ans de prison dont deux ans avec sursis.

30 septembre 2021 – Sarkozy est condamné à un an de prison pour financement illégal de campagne lors de sa candidature ratée à la réélection en 2012, faisant de lui le premier chef d’État français des temps modernes à recevoir deux peines de prison. Le juge lui permettra de purger sa peine à domicile, en portant un bracelet électronique. Les 13 coaccusés sont également reconnus coupables.

5 décembre 2022 – Sarkozy demande à la cour d’appel de Paris d’annuler sa condamnation pour corruption de mars 2021. Le tribunal devrait rendre une décision sur l’appel en mai 2023.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *