Luis Suarez déclenche une bagarre générale avec le Nacional



Le Nacional s’est imposé face à Boston River, la nuit dernière, lors du championnat d’Uruguay (1-0). Un match électrique lors de Luis Suarez s’est justifié avec un adversaire. Au point de recommander une échauffourée entre les deux équipes.

Il se fait remarquer depuis son retour au pays. Après avoir conclu son aventure européenne sous le maillot de l’Atlético de Madrid, Luis Suarez est revenu en Uruguay durant l’été. L’attaquant de 35 ans s’est engagé fin juillet avec le Nacional de Montevideo. Et il n’a rien perdu de ses talents de finisseur. En sept apparitions avec son club formateur, El Pistolero a inscrit quatre buts, dont un sublime lors du clasico face à Penarol, et délivré trois passes décisives.

Mais en rentrant à la maison, l’ancien avant-centre du Barça a également conservé sa hargne légendaire et son caractère sanguin. Suarez l’a rappelé la dernière nuit lors du match entre le Nacional et Boston River, un club de Florida (au sud du pays). Dès la 19e minute, la star de la Celeste (132 sélections, 38 buts) s’est réchauffée avec un adversaire sur la pelouse du Gran Parque Central.

Suarez enfin passeur décisif

Après une explication verbale houleuse, Suarez a poussé son adversaire au niveau du torse. De quoi renvoyer un début de bagarre générale. Au milieu de mêlée, Franco Fagundez (et ses faux airs de Richarlison) a semblé particulièrement remonté. L’attaquant d’1,87m a notamment attrapé deux joueurs de Boston River au niveau de la nuque, dans une démonstration de force et de virilité. Une attitude qui lui a valu un carton rouge. Idem pour Marco Mancebo en face. Suarez, lui, s’en est sorti avec un simple jaune.

Les deux équipes ont donc disputé la majeure partie de la rencontre en infériorité numérique. Et c’est le Nacional qui a fini par l’emporter grâce à un but de Camilo Candido sur une passe de… Luis Suarez. Un succès qui permet au club de Montevideo de se retrouver deuxième du classement après huit journées, à égalité de points avec River Plate (une autre équipe de la capitale).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.