les images du retour au vestiaire de Neymar, qui boitait après sa blessure à la cheville



Comme le montre des images de TF1, Neymar, sorti en fin de match à cause d’une blessure à la cheville droite, a regagné les vestiaires sans béquilles… mais en boitant bas.

Ce sont des images que les amoureux de la Seleçao ne voulaient jamais voir pendant cette Coupe du monde : celles d’un Neymar avec une chaussure en moins et rentrant aux vestiaires en boitant bas. Ce jeudi soir, la superstar de la sélection brésilienne s’est en effet blessée à la cheville droite contre la Serbie (2-0)devant céder sa place à la 79e, à Antony, après avoir reçu un coup quelques minutes plus tôt.

>> Revivez Brésil-Serbie (2-0)

Comme le montre des images de TF1, l’attaquant du Paris Saint-Germain a pu regagner les vestiaires sans l’aide de béquilles, mais en marchant avec difficulté. Au bout de la séquence, on l’aperçoit néanmoins mettre son bras autour d’un membre du staff brésilien pour s’aider.

Une entorse de la cheville droite, selon le médecin de la sélection brésilienne

Après la rencontre, le médecin de la sélection brésilienne a donné des nouvelles de la superstar au micro de la radio Itatiaia. Selon lui, le Parisien souffre d’une entorse de la cheville, et il est encore trop tôt pour connaître la durée de son indisponibilité.

« Il s’est fait une entorse à la cheville droite. On n’a pas encore eu le temps de faire un bilan plus complet, mais la cheville a déjà un peu gonflé. C’est important d’attendre les 24 premières heures, voir comment il va réagir. Maintenant, c’est juste une question de calme et un peu de patience », at-il indiqué.

Au moment de sa sortie, le maître à jouer brésilien a regagné le banc en marchant, mais visiblement très touché. Selon la télévision brésilienne, l’attaquant du PSG était au bord des larmes. Comme le montre plusieurs images, il a immédiatement mis sa tête dans le maillot au moment de recevoir de la glace sur sa cheville.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *