Les eaux troubles du Douro : le front désuni de Madrid et Lisbonne




En septembre 2022, l’État espagnol a annoncé qu’il n’honorerait que partiellement la Convention de l’Albufera, un traité signé en 1998 qui oblige l’Espagne à fournir le Portugal en eau. En cause, le contexte de sécheresse extrême qui a laissé les réservoirs espagnols à un tiers de leur capacité en moyenne cette année. Une situation jamais vue depuis 1995. Cette décision est difficile à accepter par les agriculteurs portugais. Elle est aussi considérée comme un danger écologique par les défenseurs de l’environnement. Reportage à la frontière hispano-portugaise, près du barrage de l’Almendra, qui permet de réguler le débit du fleuve Douro.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *