les 7 signes avant-coureurs de la maladie


2 753 : c’est le nombre de nouveaux cas de cancer du larynx enregistré chaque année chez les hommes. Le taux d’incidence de la maladie se monte à 407 chez les femmes, selon les chiffres officiels de la Santé publique France. Bien qu’il soit de plus en plus courant au sein de la gent féminine, le cancer du larynx concerne nettement plus les sujets masculinsdu fait des facteurs de risque aggravants comme le fumer et la consommation d’alcool que l’on observe statistiquement plus fréquemment chez les hommes.

Cancer du larynx : l’atteinte pathologique de l’organe de la parole

Le cancer du larynx affecte, comme son nom l’indique, le larynx. Partie complémentaire de l’appareil respiratoire, le larynx n’est autre que le conduit qui repose la gorge à la trachée et se compose notamment des cordes vocales qui produisent les sons nécessaires à la parole. Nécessaire au quotidien, le larynx joue un rôle essentiel dans le mécanisme de respiration, de parole et de déglutition. En effet, l’organe cartilagineux est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme et aide non seulement à produire les sonorités induisant la parole, mais il fait également office de barrière naturelle pour empêcher les liquides et aliments d’entrer dans la trachée et de tomber dans les poumons.

Le cancer du larynx se manifeste beaucoup plus souvent chez les sujets âgés de 50 à 60 ans, et particulièrement du côté des fumeurs. Les spécialistes affirment d’ailleurs que les cancers de ce type sont plus rarement observés chez les non-fumeurs.

Cancer du larynx : une pathologie majoritairement masculine

Si le fumer est classé comme étant le facteur de risque le plus important, la consommation d’alcool, l’exposition à l’amiante et à l’acide sulfurique, figurant également sur la liste des caractéristiques qui entraînent la survenue de la pathologie. « Avoir des membres de la famille (comme un parent, un frère, une sœur ou un enfant) qui ont eu un cancer du larynx, une mauvaise alimentation (pauvre en fruits et légumes), l’exposition à certains produits chimiques et substances(comme l’amiante et la poussière de charbon) » représentent également des facteurs de risque selon le NHS, autorité de santé publique au Royaume-Uni.

Au fil des années, les chercheurs et autorités de santé ont fait un constat alarmant : la consommation d’alcool et de tabac se conjugue bien souvent au masculin. Une étude de l’Institut national de veille sanitaire (InVS) avait même affirmé que les hommes étaient trois fois plus nombreux à boire régulièrement, en comparaison avec les femmes.

Toutefois, lorsqu’il est rendu à un stade précoce, le cancer du larynx peut être retiré au cours d’une intervention chirurgicale, sans altérer les fonctions physiologiques prêtes au larynx. Ainsi, il est essentiel de connaître les symptômes de la pathologie, pour consulter un spécialiste au plus vite.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *