les 5 signes qui doivent alerter


Le cancer de la vessie comptabilise plus de 13 000 nouveaux diagnostics chaque année en France, dont une plus forte prévalence chez les hommes. Cette pathologie, qui se place tout de même au 2 e a rangé sur la liste des cancers génito-urinaires, reste pourtant méconnue dans l’esprit d’un grand nombre de personnes. En effet, selon une enquête récente, réalisée par l’institut de sondage Opinion Way pour Alliance Merck-Pfizer en 2020, 1 Français sur 4 n’aurait pas connaissance des symptômesdu cancer de la vessiene sachant même pas en décrire un seul sur la liste des signes avant-coureurs de la maladie.

Cancer de la vessie : une pathologie méconnue au diagnostic tardif

Pour 60 % des Français interrogés au cours de ce sondage, les chances de guérison du cancer de la vessie sont élevées. La réalité ? Elle est malheureusement tout autre. Le diagnostic de la pathologie se fait souvent tardivement, en raison non seulement de l’apparition des symptômes à un stade déjà avancé, mais également de la méconnaissance des personnes concernées face aux signaux d’alerte.

Maladie des cellules de la paroi interne de la vessie, le cancer de la vessie est le plus souvent retrouvé sous la forme du carcinome urothélial, la pathologie de l’appareil urinaire la plus fréquente. La vessie est un organe creux dont la mission principale est de stocker l’urine produite par les rênes pour pouvoir ainsi l’évacuer. Plusieurs facteurs de risque malmènent au quotidien la vessie et nécessitent l’apparition de cancers, comme la consommation de tabac ou l’exposition à certains agents chimiques, notamment.

Appareil urinaire : un risque accumulé de cancer pour les plus de 50 ans

Si les autorités sanitaires se veulent cependant rassurantes, le nombre de nouveaux cas et de décès liés au cancer de la vessie ayant légèrement diminué au fil des années, il est tout de même utile de rappeler que la pathologie continue de sévir, et peut toucher n ‘importe qui. Cependant, les seniors semblent plus à risque que les autres : « Environ 9 personnes sur 10 atteintes de ce cancer ont plus de 55 ans. L’âge moyen des personnes au moment du diagnostic est de 73 ans. Dans l’ensemble, la probabilité que les hommes développent ce cancer au cours de leur vie est d’environ 1 sur 27. Pour les femmes, le risque est d’environ 1 sur 89″, s’est exprimé l’American Cancer Society .

S’il n’est pas encore possible de profiter d’un test de dépistage pour diagnostiquer au plus tôt la maladie, certains signes sont tout de même à surveiller. En effet, le cancer de la vessies’il est détecté assez tôt, peut être guéri dans 70 à 80 % des cas selon les estimations officielles.

Dans le diaporama ci-après, retrouvez les 5 signes qui doivent alerter.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *