le show de Spalletti, qui poursuit Allegri… pour une poignée de main



Luciano Spalletti, le coach du Napoli, a dû insister après la victoire 5-1 de son équipe contre la Juventus pour arracher une poignée de main à son homologue Massimiliano Allegri.

La scène est digne d’un film comique. Au terme de l’éclatante victoire 5-1 du SSC Napoli contre la Juventus en Serie A, vendredi, les caméras de la télévision italienne ont montré Luciano Spalletti proposant une poignée de main à Massimiliano Allegri pendant qu’ils se dirigeaient vers le tunnel menant aux vestiaires. Sauf que le geste de l’entraîneur de l’équipe napolitaine est resté sans réponse pendant de très longues secondes, comme si son homologue turinois faisait mine de l’éviter.

L’insistance de Luciano Spalletti, qui appuyait très fortement son regard, a fini par payer. Les deux entraîneurs ont fini par se saluer et même s’échanger une petite étreinte.

« Il semble avoir un problème avec moi »

Avant la rencontre, Luciano Spalletti avait fait comprendre que sa relation avec Max Allegri n’était pas tout à fait amicale. « Je n’ai pas de problème avec lui. Au contraire, il semble avoir un problème avec moi », avait-il dit en conférence de presse d’avant-match.

« Luciano et moi ne sommes pas exactement amis, mais nous sommes des connaissances et j’ai beaucoup de respect pour lui », avait ensuite réagi le coach de la Juventus. « Il est bon de plaisanter et d’éliminer le drame et la tension extérieure, car c’est un match de football, une atmosphère merveilleuse et nous suggérons que ce sera une soirée divertissante pour tout le monde », avait aussi déclaré Max Allegri.

Naples croit plus que jamais au scudetto, après quoi il court depuis plus de 30 ans et les deux sacres de l’époque Maradona. Assurés du titre de champion d’hiver depuis le week-end dernier, les Napolitains sont restés fidèles à leur esprit offensif pour martyriser la meilleure défense du championnat grâce à un doublé de Victor Osimhen (14e, 65e) et des buts de Khvicha Kvaratskhelia ( 39e), Amir Rhahmani (55e) et Eljif Elmas (72e). Le seul but des Bianconeri a été l’oeuvre du champion du monde argentin Angel Di Maria (42e).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *