le rôle de Jack Grealish au coeur des débats



Lors des auditions de ce vendredi concernant le procès de Benjamin Mendy, le nom de Jack Grealish est ressorti, puisque l’attaquant anglais de Manchester City aurait été présent au domicile de l’international français au moment d’une viole présumée. Il aurait même une relation sexuelle – consentie – avec une jeune femme ensuite violée par Louis Saha Matturie, le co-accusé.

Le procès Mendy suit son cours à Manchester. Et selon le témoignage d’une des jeunes interrogées, le défenseur français aurait invité chez lui son coéquipier Jack Greish lors d’une soirée ou des violes auraient été commises par Benjamin Mendy et Louis Saha Matturie.

La suspecte explique qu’un rendez-vous lui aurait été donné par Louis Saha Matturie devant une boîte de nuit le soir des faits. Arrivée devant la porte à 3h50 et invitée à « demander Mendy », elle n’a pas pu entrer, remarquant une file d’attente importante. « C’était parce qu’ils étaient avec Jack Grealish, dit-elle. Il y avait quelques filles autour de lui et elles prenaient des photos et des vidéos sur leurs téléphones. Le club n’a pas aimé ça, tout comme Saha et son entourage ».

Grealish aperçu sur un canapé aux côtés de deux filles

La fille, âgée de 17 ans au moment des faits, a ensuite rejoint Mendy et Matturie dans leur voiture pour participer à « une fête privée », à l’entrée de laquelle son téléphone lui a été confisqué puisqu’aucune photo n’était autorisée , le tout sans qu’elle ne soit prévenue avant d’arriver sur place. « Si j’avais su avant, je ne serais pas monté dans cette voiture, regrette-t-elle. J’étais très loin de chez moi, donc il n’y avait aucun moyen que je rentre à la maison, alors nous avons négligeons nos téléphones ».

« On aurait dit qu’il y avait eu une fête d’anniversaire avant », explique-t-elle au sujet du domicile du champion du monde. Deux filles étaient alors assises sur un canapé à côté de Grealish, qui « avait demandé de la vodka », provoquant la sortie de Saha Matturie dans un magasin avec une autre femme, avant qu’un viol n’ait lieu à leur retour : « elle semblait vraiment secouée ». La surprise du jour explique aussi que l’autre femme s’était endormie puis réveillée avec Matturie « à l’intérieur d’elle ».

Racontant l’agression sexuelle de Benjamin Mendi dont elle aurait été victime après avoir rencontré le joueur pour la première fois ce soir-là, elle évoque à son tour un bureau avec « une serrure sécurisée » où il l’aurait entraîné. « Il m’a presque retournée dans une position où il allait avoir des relations sexuelles avec moi, poursuit-elle. Je ne savais pas quoi faire. Ce gars mesurait quelque chose comme 1m80. J’étais dans une position où ma poitrine était baissée , mes jambes derrière moi et il l’a mis juste dedans. »

« Elle m’a dit qu’elle avait couché avec Jack »

Si elle affirme ne pas avoir « parlé de sexe » avec Mendy dans la soirée, elle ne semble pas en mesure de donner son consentement ou non. « Je n’ai pas dit oui ou non. Je n’étais pas en état de dire oui ou non parce que j’avais bu toute la nuit », reconnaît-elle, en plus d’avouer avoir pris de la cocaïne ce soir -la.

Après l’agression, qui aurait duré « environ 15 à 20 minutes » elle raconte être allée chercher l’autre femme, qui aurait été violée par Matturie durant la soirée. « Elle m’a dit qu’elle avait couché avec Jack (avant son viol) », explique-t-elle.

Grealish se serait évanoui durant la soirée

La soupçonnée aurait ensuite été violée à son tour par Matturie, dans une salle de cinéma puis dans un appartement de Manchester, au cours d’une soirée où elle aurait vu Grealish « s’évanouir ». Pour rappel, Benjamin Mendy nie sept viols, une tentative de viol et une agression sexuelle contre six jeunes femmes. De son côté, Louis Saha Matturie réfute six viols et trois agressions sexuelles contre sept jeunes femmes. Les deux accusés affirment que si des relations sexuelles ont eu lieu, cela a toujours été le cas avec des femmes consentantes.

Le nom de Jack Grealish était déjà sorti au sein du procès Lorsque le 31 août, une femme indiquait l’avoir croisé ainsi que son coéquipier Kyle Walker lors d’une fête chez Benjamin Mendy. L’attaquant des Three Lions ne fait pour le moment l’objet d’aucune accusation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.