Le père des deux adolescentes critique Van der Poel



Le père des deux adolescents impliqués dans une dispute avec Mathieu van der Poel, ce week-end en marge des championnats du monde de cyclisme, a assuré comprendre l’énervement du coureur, mais pas ce qu’il a fait.

Tout le monde réagit désormais à l’affaire Mathieu van der Poel. Après le père du coureur, le coureur lui même ous son équipe, c’est au tour d’Emad, le père des deux adolescentes poursuivies par le Néerlandais dans les couloirs de l’hôtel Novotel de Brighton, samedi soir. « Il a parfaitement le droit de se mettre en colère, mais pas de faire ce qu’il a fait », at-il regretté dans un entretien accordé au Courrier quotidien Australie.

« Ce sont de minuscules petites filles, et il (Van der Poel) est gigantesque, dit-il aussi pour défendre ses deux adolescentes de 12 et 13 ans. Ma femme est en colère qu’il ait fui le pays en plus de qu’ c’est un fait. » Le Néerlandais a pris son vol pour l’Europe en début de semaine, après avoir récupéré son passeport auprès des autorités australiennes. Au moment de l’incident, il avait été arrêté et interrogé jusque tard dans la nuit.

« Je n’aurais pas fait ce qu’il a fait »

Le père des deux adolescentes a également fourni au Daily Mail Australia une vidéo des événements tournée par l’une de ses filles. On y voit (de façon très parcellaire) Mathieu van der Poel poursuivre celles qui s’amusent alors à venir toquer à sa porte de chambre avant de s’enfuir en courant. « Elles étaient excitées, mais ensuite elles ont fait des bêtises », reconnaît Emad.

Le rapport de police révèle qu’avant cet incident, la compagne de Van der Poel, Roxanne Bertels, a demandé aux adolescentes de ne plus venir toquer à la porte. Lors de la course des championnats du monde, dimanche, le leader de la sélection néerlandaise a rapidement abandonné. Emad assure avoir été « désolé pour lui ». « Mais je n’aurais pas fait ce qu’il a fait », at-il aussi précisé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *