le nouveau geste superstitieux de Di Maria (qui fonctionne) avant ses finales



Sacré champion du monde avec l’Argentine, Angel Di Maria savait déjà avant la finale qu’il battrait les Bleus et qu’il marquerait. Une prémonition partagée à sa femme… exactement de la même manière qu’avant la finale de la Copa America 2021. El Fideo avait là aussi marqué, et été sacré.

Angel Di Maria doit regretter de ne pas avoir mis en place son nouveau rituel plus tôt. Depuis le début de sa carrière internationale avec l’Argentine, « El Fidéo » s’est montré décisif lors de chacun des plus grands succès de sa sélection.

C’est simple, à chaque fois que Di Maria a marqué en finale, l’Albiceleste a été sacrée : en finale des Jeux olympiques 2008, de la Copa America 2021, de la Finalissima (vainqueur de la Copa America contre vainqueur de l’ Euro) 2021 et enfin de la Coupe du monde 2022. Une glorieuse habitude qui trouve peut-être son inspiration dans un geste a priori anodin, mais qui semble-t-il fonctionne à merveille.

« Profitez de demain parce que nous allons être champions du monde »

Dans un entretien accordé à DAZN en compagnie de son partenaire Leandro Paredes, le joueur de 34 ans livré dans sa dernière botte secrète. « Cela a commencé lors de la Copa America. J’écrivais des messages à ma femme en lui disant que je marquerais et que nous serions champions, raconte-t-il. Avant la finale de la Coupe du monde, la même chose s’ est produit. Je pouvais le sentir. Et la veille de la finale, un peu par superstition, je lui ai envoyé le message habituel. J’ai senti que nous allions devenir champions du monde. »

Une nouvelle tendance prophétique que la compagnie du joueur, Jorgelina Cardoso, avait exposé aux yeux de tous sur ses réseaux sociaux après la finale Argentine-France (3-3, 4-2). Dévoilant le contenu de ces fameux échanges en veille de match.

« Je vais être champion du monde mon amour. C’est écrit. Et je vais marquer le but parce que c’est écrit comme au Maracana (finale de la Copa America) et à Wembley (Finalissima). (…) Tu n’as rien à dire. Allez-y et profitez de demain parce que nous allons être champions du monde. Et si c’était lui, le vrai messie de l’Argentine ?

Romain Daveau Journaliste RMC Sport





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *