Le citoyen américain Baquer Namazi quitte l’Iran après avoir été détenu pendant plus de six ans





CNN

Baquer Namazi, un vieil américain torturé détenu en Iranest sur le point de quitter le pays pour se faire opérer aux Émirats arabes unis, a indiqué sa famille dans un communiqué mercredi.

Namazi, 85 ans, est détenu en Iran depuis plus de six ans et se rend à la clinique de Cleveland à Abu Dhabi pour éliminer un blocage sévère de son artère carotide interne gauche (ICA), qui le met à très haut risque pour un accident vasculaire cérébral, indique le communiqué. Il transitera par Oman pour se rendre à Abu Dhabi.

« Il est impossible d’articuler et de décrire suffisamment ce que je ressens. Je suis tellement reconnaissant qu’après si longtemps, je pourrai bientôt embrasser à nouveau mon père », a déclaré Babak Namazi, le fils de Baquer Namazi, dans un communiqué. « Ces dernières années, je pensais que ce jour n’arriverait jamais. Il est impossible de remercier tous ceux qui ont contribué à ce que cela se produise.

IRNA a posté une vidéo montrant prétendument Namazi embarquant sur un vol avec un homme vêtu d’une tenue traditionnelle omanaise. Dans la vidéo, Namazi avait du mal à monter les escaliers.

Namazi, qui a été détenu pendant six ans par l’Iran, était confronté à des problèmes de santé et a développé d’autres problèmes médicaux au cours de sa détention, a déclaré le cabinet d’avocats Perseus Strategies, qui représente la famille, dans un communiqué le mois dernier.

« Aujourd’hui est une bonne journée pour la famille Namazi, mais le travail est loin d’être terminé. Nous avons maintenant besoin que les États-Unis et l’Iran agissent rapidement pour parvenir à un accord qui ramènera enfin tous les otages américains chez eux », a déclaré Jared Genser, directeur général de Perseus Strategies et avocat de la famille, dans un communiqué.

Namazi a été attiré en Iran par le gouvernement sous la fausse prémisse qu’il pourrait voir son fils, Siamak, qui y avait été détenu à l’époque. Namazi a plutôt été immédiatement placé en garde à vue en février 2016.

Siamak Namazi a été empêché de quitter l’Iran après une visite en juillet 2015. Il a subi des mois d’interrogatoires avant d’être arrêté en octobre 2015.

Cette histoire a été mise à jour avec des informations supplémentaires.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *