Le Bris ne se fait pas d’illusions concernant Moffi



Buteur ce samedi face à Marseille (3-1), Terem Moffi pourrait quitter Lorient lors du mercato hivernal. Un départ auquel s’attend son entraîneur, Régis Le Bris.

Terem Moffi pourrait vivre ses derniers instants au FC Lorient. L’attaquant de 23 ans, sous contrat jusqu’en 2024, est pisté par l’OGC Nice. Le Nigérian réalise une excellente première partie de saison, avec 12 buts en 18 matchs de championnat, et a notamment ouvert le score au Vélodrome samedi malgré la défaite des Merlus face à l’OM (3-1).

>> Les infos mercato EN DIRECT

Homme fort de l’attaque bretonne, Terem Moffi pourrait laisser un vide en cas de départ. Pourtant, Régis Le Bris préfère voir le positif. « Lorient est un club en Ligue 1 qui se développe. On ne peut pas acheter des joueurs avec des indemnités de transfert très élevées, a rappelé le coach lorientais en conférence de presse. On a un centre de formation qui fonctionne bien, on est capable de se positionner sur des jeunes joueurs de 21-22 ans. Ensuite, ils se développent dans notre structure. Quand ils dépassent ensuite un niveau, comme celui de Terem ou d’autres joueurs dans notre effectif, ça constitue une valeur financière pour la pérénité de notre système. »

Moffi pèse 39% des buttes de Lorient

Avec ses 12 buts inscrits en Ligue 1, le buteur de 23 ans est impliqué dans 39% des réalisations des Merlus, septième attaque du championnat (31 buts). Mais en cas d’un départ de Moffi, Régis Le Bris sait que le club va se retourner rapidement. « Ça permet de générer un cercle vertueux, un départ pouvant nous donner ensuite la possibilité d’investir sur de nouveaux jeunes joueurs qu’on va se mettre à développer. En tant que coach, je suis au courant des règles du jeu. Il ne s’agit pas de se dire que l’équipe va s’affaiblir. Elle doit continuer à investir et j’espère que ce sera le cas d’ici la fin du mercato si un joueur doit partir. »

Comme annoncé par RMC Sport, des discussions sont en cours entre Nice et Lorient. Les dirigeants lorientais n’entendent pas lâcher leur meilleur buteur aussi facilement. Les Merlus attendent 30 millions d’euros en échange de leur prolifique buteur nigérian.

AS, avec Florent Germain à Marseille



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *