la Tunisie résiste au Danemark et prend un point


Publié le : Modifié le :

Dans le groupe D, la Tunisie et le Danemark se sont séparés sur un score nul et vierge (0-0). Dans un stade d’Education City acquis à sa cause, la Tunisie aurait même pu faire mieux.

Pas de vainqueur dans le match des futurs adversaires des Bleus. Sans complexes, la Tunisie a fait mieux que résister au Danemark avant de reculer sans craquer. À l’arrivée, elle décroche le point du match nul (0-0) qui pourrait s’évérer précieux dans son ambition de première qualification de son histoire pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

L’arène d’Education City s’est toute entière parée de rouge et de blanc pour ce match. Logique puisqu’il s’agite des couleurs des deux équipes qui s’y affrontent et célèbrent toutes deux leur sixième participation à une phase finale de Coupe du monde. Cependant, le stade tout entier était acquis aux Aigles de Carthage, vêtus de la couleur immaculée aujourd’hui. Les quelques irréductibles Danois ont eu bien du mal à se faire entendre.

>> À lire aussi : Christian Eriksen, miraculé et atout cœur du Danemark

Et la domination en tribunes s’est concrétisée sur le terrain en première mi-temps. Si les Danois semblent mieux entrer dans le match, Laidouni signe vite la révolte d’un tacle rageur avant d’haranguer les tribunes. Commence alors une mainmise tunisienne sur le match.

Issam Jebali pense même tenir l’ouverture du score. Parti dans le dos de la défense, il trompe Kasper Schmeichel. Cependant l’arbitre signale un hors-jeu (23e). Et dans les derniers instants de la première mi-temps, c’est encore lui qui échappe à la vigilance des rouges. Mais Schmeichel sort un arrêt de grande classe pour détourner le tir piqué (43e).

En face, le Danemark est à la peine, surprise par la bonne dose d’agressivité que leurs adversaires mettent dans le jeu. Les Danois s’en remettent donc aux tirs lointains (33e), aux corners (20e, 31e, 45e+4) ou encore aux coups-francs.

Le Danemark prend le dessus après la pause

Les Scandinaves reprennent du poil de la bête en seconde mi-temps. Damsgaard est trouvé dans la surface mais sa frappe se voit repousser par le portier tunisien. Le ballon se retrouve dans les pieds Skov Olsen qui tire et marque. Le but est cependant annulé pour un hors-jeu au départ de l’action (53e).

Damsgaard enchaîne. Depuis le côté gauche, il adresse un centre précis au premier poteau. Dolberg devance Meriah mais ne parvient pas à redresser le ballon (57e). Aymen Dahmen s’illustre encore en détournant la frappe de Christian Eriksen (69e). Sur le coin qui suit, Christensen est trouvé au second poteau. La tête du défenseur du Barça est effleurée par Cornelius, seule à moins d’un mètre des buts, mais le ballon fini sur le poteau (70e).

La Tunisie est proche de rompre mais résiste valeureusement, quitte à renoncer aux relances depuis la défense. Et aurait même pu rêver mieux alors que la VAR lui refuserait un possible penalty dans les arrêts de jeu (90e+4).

Qu’importe ! Le point, décroché avec la manière face à l’un des deux favoris annoncés du groupe D, saura contenter les Aigles de Carthage, qui peut toujours rêver d’un envol vers les huitièmes de finale.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *