la superbe deuxième victoire d’Edwards contre Usman pour rester champion des welters



EXCLU RMC SPORT – À Londres pour l’UFC 286, Leon Edwards a conservé sa ceinture de champion UFC des welters en s’imposant aux points contre Kamaru Usman, qu’il avait déjà battu en août dernier.

Les bookmakers lui prédisaient un retour sur terre, comme si son KO à Salt Lake City n’était qu’une anomalie. Il a finalement été prouvé. Devant son public, samedi soir dans la bouillante O2 Arena de Londres, Leon Edwards a encore battu Kamaru Usman sur décision majoritaire (48-46, 48-46, 47-47). Sept mois après avoir déjà dominé et détrôné son rival à Salt Lake City, le Britannique conserve sa ceinture de champion des poids welters. Ce qui lui permet de tourner la page de cette trilogie haletante et de s’ouvrir d’autres horizons.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder l’UFC

La défense d’Edwards a payé

Kamaru Usman, qui n’avait connu qu’une seule défaite dans sa carrière avant de croiser la route de Leon Edwards, avait exprimé son « sentiment de violence » qui l’habitait. Il ne s’est finalement que très peu vu dans la cage.

Ce n’est que par courts instants, notamment dans le deuxième round et le troisième, que le « Nigerian Nightmare » a posé des problèmes à son adversaire. Il est vrai que son pressing a été intense et que ses attaques de lutteur lui ont permis de projeter « Rocky » au sol et même de le pousser à la faute.

Mais cela n’a rendu que plus remarquable la victoire de Leon Edwards, qui n’a finalement pas été victime du point de défaite échoué pour avoir agrippé le grillage. Avec sa bonne défense, sa vivacité et sa précision sur ses coups à répétition, le Britannique est parvenu à garder la maîtrise du combat. Il a même fini par prendre clairement le dessus dans les cinq dernières minutes, ne laissant aucun doute sur l’issue de cette revanche.

Et maintenant ? Le Russe Islam Makhachev, champion UFC des légers, a exprimé le souhait de défier Leon Edwards à Abu Dhabi en octobre. Quant à Kamaru Usman, ce deuxième revers de suite va peut-être le pousser à tenter une relance contre un futur novice de la ligue, un certain Cédric Doumbè. « J’arrive », un déjà prévenu le kick-boxeur franco-camerounais.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *