La Rochelle provisoirement aux commandes, Montpellier s’impose dans la douleur



En attendant la fin de cette 3eme journée de Top 14 et notamment le déplacement de Toulouse à Pau samedi soir, La Rochelle, vainqueur de l’USAP ce samedi a pris provisoirement la tête du championnat. Belles affaires aussi pour Montpellier et l’UBB, respectivement vainqueurs de Brive et de Castres.

· L’UBB lance enfin sa saison face à Castres

Frustré comptablement par son début de saison et sous pression au coup d’envoi, Bordeaux-Bègles a retrouvé le goût du succès aux dépens de Castres 33-12 samedi en ouverture de la 3e journée du Top 14. Sérieuse, appliquée et le plus clair du temps dominatrice, l’UBB, en quête de constance et de confiance, s’est rassurée en trouvant pas mal de réponses aux questions qu’elle se posait et qui commençaient à peser en coulisse. Face à un CO qui ne se sera pas procuré la moindre occasion d’essai – une rareté à ce niveau – les hommes de Christophe Uriosqui n’a jamais perdu contre ses anciens joueurs depuis qu’il a débarqué à Bordeaux en 2019, n’ont jamais tremblé derrière une conquête qui aura pris le dessus au fil du temps sur celle du dernier finaliste, régulièrement repoussé par une défense hermétique.

· La Rochelle corrige Perpignan

Pluie d’essais au stade Marcel-Deflandre. Le Stade Rochelais n’a fait qu’une bouchée de Perpignan, balayé 43-8 grâce notamment à sept essais, dont quatre inscrits en première période. Grâce à ce troisième succès en autant de rencontres, les Maritimes réalisent une sans faute et prennent provisoirement la tête du Top 14 en attendant le résultat de Toulouse à Pau ce samedi soir.

· Montpellier s’impose à Brive au bout du suspense

Des regrets pour les Corréziens. Brive un cru longtemps qu’il pouvait s’offrir le champion de France. Mais à l’issue d’une rencontre indécise et à rebondissements, Montpellier qui inscrit trois essais s’est finalement sorti du piège briviste avec une précieuse victoire 31-26. Avec le carton jaune écopé par Louis Carbonel (16 points au pied) en fin de match, le MHR s’est quand même fait très, très peur.

· Le Racing 92 surclasse Lyon, trop indiscipliné

Les Ciel et Blanc, après avoir été surpris par Bayonne le week-end dernier, ont su rebondir face à Lyon (32-19), trop indiscipliné sur la pelouse de l’Arena. De bon augure pour le club francilien avant son déplacement à Toulouse. Grâce à cette victoire, les joueurs de Laurent Travers remontent provisoirement à la 4e place (8 points) au classement, tandis que Lyon (5 pts) descend en 8e position. Trois essais ont été marqués de part et d’autre, mais les nombreux les sanctions concédées par les hommes de Xavier Garbajosa ont trop handicapé le LOU pour qu’il espère faire basculer la rencontre.

· Le Stade Français s’impose sans briller face à Bayonne

Les Parisiens retrouvent le sourire. Après avoir chuté à Castres, le Stade Français a battu l’Aviron Bayonnais 26-16 à Jean-Bouin. Menés à la pause par la formation basque, les joueurs de Gonzalo Quesada, ont réussi à renverser la vapeur en deuxième période. Le Stade Français pointe à la 5ème place du classement avant un déplacement à Lyon. L’Aviron est 13ème avec trois points d’avance sur la lanterne rouge, Perpignan.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.