La RD Congo et le Rwanda signent un « accord de cesser-le feu immédiat »



Publié le :

Un accord a été trouvé pour un « cessez-le-feu immédiat » dès vendredi à 18 heures dans l’Est de la République démocratique du Congo, à l’issue d’un mini-sommet à Luanda mercredi, a annoncé le ministre angolais des Affaires étrangères.

Il prendra effet vendredi 25 novembre à 18 heures. Un « accord de cesser-le-feu immédiat » a été trouvé entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, mercredi 23 novembre, lors de pourparlers de paix à Luanda.

Le président congolais, Félix Tshisekedi, y était notamment réuni avec le ministre rwandais des Affaires étrangères Vincent Biruta, en l’absence du président Paul Kagame.

L’est de la RDC est en proie depuis près de 30 ans aux violences de groupes armés, pour beaucoup de guerres qui ont ensanglanté la région dans le sillage du génocide rwandais de 1994.

Après une accalmie, la région connaît un regain de tensions depuis fin octobre. Les rebelles du M23 (« Mouvement du 23 mars »), ancienne rébellion tutsi qui a repris les armes fin 2021 en reprochant à Kinshasa de ne pas avoir respecté des accords sur la démobilisation de ses combattants, ont pris du terrain en avançant sur Goma ( est).

La RDC accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion, ce que Kigali conteste systématiquement. Kinshasa a affirmé mardi qu’il était « hors de question » de discuter avec les rebelles du M23 avant leur retrait des zones qu’ils occupaient dans l’est du pays.

Un cessez-le-feu avait été conclu en juillet à Luanda. Mais l’accord entre les chefs d’État des deux pays voisins avait été immédiatement violé sur le terrain.

(AFP)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *