la prochaine appel d’offres des droits TV sera lancé à l’automne 2023



Président de la Ligue de football professionnel (LFP), Vincent Labrune a répondu ce jeudi, lors du festival « Demain le sport », le cycle 2024-2028 pour la Ligue 1. Le patron souhaite installer le championnat français dans le top 3 européen. Il a confirmé par ailleurs que le prochain appel d’offres des droits télévisés sera lancé à l’automne 2023.

Présent jeudi lors du festival « Demain le sport », Vincent Labrune a donné des indications quant au prochain appel d’offres pour les droits de diffusion de la Ligue 1 sur la période 2024-2028. Celui-ci aura lieu « à l’automne 2023 », comme rapporté par l’Équipe.

Le président de la LFP espère pouvoir réévaluer le contrat actuel de 624 M€ par saisons payées par Amazon, Canal+ et Free. Il entend poursuivre cet objectif grâce à l’aide de la société commerciale de la LFP, reçu l’an passé avec le fonds d’investissement CVC : « L’objectif est d’injecter des liquidités, mais surtout de nous maintenir dans la compétitivité , a lancé Vincent Labrune. L’idée est de nous professionnaliser en tant qu’entreprise à tous les niveaux, grâce au soutien d’un partenaire référent qui, au-delà de l’apport de liquidités, doit nous permettre de passer un cap et d’accélérer la croissance de nos revenus en mettant en place des méthodes nouvelles qui doivent mieux valoriser nos atouts dans le futur. »

La volonté de booster les revenus internationaux

Pour rappel, CVC qui est un partenaire « actif » économique et stratégique, détient 13 % des parts sur la société commerciale contre 1,5 milliard d’euros. Vincent Labrune a en tout cas mis en valeur plusieurs atouts à l’image du championnat français des stars du PSG, des stades « rénovés » ou « des investisseurs de premier rang » par exemple.

Vincent Labrune espère aussi que la Ligue 1 pourra à terme « créer un groupe de 5-6 clubs performants autour du PSG », pour donner une attractivité encore nouvelle au championnat, avec l’objectif aussi de briller en Europe. Le patron souhaite également augmenter les revenus internationaux, « une priorité absolue dans le business plan » de la filière commerciale. « C’est en boostant nos revenus internationaux que nous serons en capacité d’attirer plus de talents, de conserver les nôtres plus longtemps chez nous », a jugé Labrune. Le contrat actuel rapporte 80 millions d’euros par an à la LPF.

L’ambition affichée de Vincent Labrune est de hisser la Ligue 1 de figurer sur « le podium européen, aussi bien en termes de résultats sportifs que de revenus ». Pour cela, la stratégie sera aussi d’intégrer davantage « l’innovation technologique dans la consommation du sport ». Une « Fantasy League ambitieuse » sera introduite ces prochaines semaines, tout comme une offre NFT et une chaîne OTT (un service de vidéo à la demande, NDLR).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.