la détresse de Bourigeaud après son penalty concédé



Capitaine en fin de match face à Fenerbahçe, Benjamin Bourigeaud a provoqué un penalty dans le temps additionnel, permettant au club turc d’égaliser (2-2). Le joueur du Stade Rennais s’est montré très affecté au coup de sifflet final de cette affiche de Ligue Europa.

Des regrets pour le Stade Rennais. Après avoir mené 2-0 en seconde période face à Fenerbahçe, le club breton a concédé l’égalisation dans le temps additionnel sur un penalty provoqué par Benjamin Bourigeaud. Le milieu de terrain était très déçu au coup de sifflet final de ce match comptant pour la deuxième journée de la phase de groupes de Ligue Europa.

>> Ligue Europa : relancez Rennes-Fenerbahçe (2-2)

Rennes reste en tête de son groupe

Brassard de capitaine sur le bras, Benjamin Bourigeaud a allongé, ruminant sans doute sa frustration. Les yeux rougis, le joueur de 28 ans a été réconforté par ses coéquipiers. Malgré sa tristesse apparente, Bourigeaud a retenu ses supporters au Roazhon Park.

Rennes reste malgré tout en tête de sa poule, avec quatre points. La semaine dernière, l’équipe de Bruno Genesio s’était imposée contre l’AEK Larnaca (2-1). Cette fois, Martin Terrier (52e) et Lovro Majer (54e) ont enchaîné les buts mais İrfan Can Kahveci a réduit le score sur une merveille de frappe (60e).

Enner Valencia s’est fait justice lui-même (90+2e) sur pénalité dans le temps additionnel, lui qui avait été retenu par Benjamin Bourigeaud dans la surface de réparation, pour une faute plutôt grossière. Rennes décrète sa saison dimanche en Ligue 1 sur le terrain de l’OM (15h). Concernant le prochain match européen, il faudra attendre le 6 octobre prochain avec la réception du Dynamo Kiev.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.