La Cour suprême de Géorgie rétablit l’interdiction de l’avortement pendant six semaines





CNN

La Cour suprême de Géorgie réintégré Mercredi, une interdiction de l’avortement de six semaines dans l’État.

La brève ordonnance d’une page indique que la requête d’urgence déposée pour suspendre une décision d’un tribunal inférieur annulant l’interdiction a été accordée.

« La requête d’urgence de l’État de Géorgie pour les remplacements demandant une suspension de l’ordonnance de la Cour supérieure du comté de Fulton dans l’action susmentionnée est accordée par la présente », indique l’ordonnance.

La loi LIFE de Géorgie interdit, à quelques exceptions près, l’avortement lorsqu’une activité cardiaque précoce est détectée – ce qui peut être dès la sixième semaine de grossesse, lorsque de nombreuses femmes ne savent pas encore qu’elles sont enceintes.

La semaine dernière, une décision d’un tribunal inférieur avait suspendu l’interdiction de l’avortement, la qualifiant d' »inconstitutionnelle ». À son avis, le juge de la Cour supérieure du comté de Fulton, Robert McBurney, a écrit que lorsque la loi LIFE a été adoptée par les législateurs géorgiens et signée par le gouverneur républicain Brian Kemp au printemps 2019, «la loi suprême de ce pays était sans équivoque – et avait été pour près d’un demi-siècle – que les lois restreignant indûment l’avortement avant sa viabilité étaient inconstitutionnelles.

Le procureur général de l’État avait fait appel de cette décision devant la Cour suprême de Géorgie.

L’ordonnance de la Cour suprême de Géorgie a déclaré que sept des juges étaient d’accord sur la décision, un juge a été disqualifié et un n’a pas participé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *