la colère de Guendouzi, l’agacement de Harit… le film de la défaite marseillaise



Mercredi dernier, l’OM s’est incliné sur la pelouse de l’Eintracht Francfort (1-2), compliquant ses chances de qualification pour les 8es de finale de Ligue des champions. Une rencontre où Guendouzi, remplacé à l’heure de jeu, et Harit, pas assez servi, ont fait partie de leur frustration. Retrouvez les coulisses du match dans le film RMC Sport.

Tout n’est pas encore perdu pour l’OM, ​​mais l’occasion était belle de prendre la tête de son groupe avant le dernier match de poule de Ligue des champions contre Tottenham, mardi prochain au Vélodrome. Pour accéder aux 8es de finale, il faudra battre les Spurs, la faute à un nouveau revers sur la pelouse de Francfort mercredi dernier (1-2).

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre la Ligue des champions et voir OM-Tottenham en direct

Guendouzi en colère après sa sortie

Encore une fois surprise en tout début de match par un but de Kamada (3e), les Olympiens n’ont pas sombré, parvenant à égaliser sur une volée du métronome Guendouzi (22e). Le milieu avancé n’a cessé de donner des consignes, de motiver ses troupes et d’être à l’écoute des autres cadres, comme la caméra isolée RMC Sport l’a capté en Allemagne.

Pourtant, l’Eintracht est retourné aux vestiaires avec un avantage au score, grâce au premier but européen de l’ancien Nantais et international français Randal Kolo Muani, au terme d’un-deux dans une défense olympienne complètement hors du coup (27e). Mais l’un des tournants du match intervient sans doute à l’heure de jeu, lorsque Igor Tudor décide de remplacer son buteur du soir, qui ne lui lance pas un regard avant de regagner le banc de touche, visiblement en colère. L’international français ira jusqu’à balancer un coup de poing dans le banc.

« Joue là-bas, frère !

Les Marseillais pousseront sans succès, la faute à des attaquants en manque de ballon, à l’image d’un Amine Harit très agacé. « Joue là-bas, frère! », lâche-t-il notamment, plein de frustration, à un partenaire. L’OM ne reviendra pas, concédant sa troisième défaite dans ce groupe. L’équation est désormais simple : mardi devant son public, ce sera la victoire ou rien, pour espérer entendre encore la petite musique au printemps prochain.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *