La Chambre adopte un projet de loi permettant la syndicalisation du personnel



Le vote libère les membres du personnel de la Chambre pour former des syndicats s’ils le souhaitent, bien qu’il ne s’applique pas aux membres du personnel du côté du Sénat, car le projet de loi ne devrait pas être adopté au Sénat.

La résolution a été adoptée en vertu d’une disposition d’un ensemble de règles du comité des règles de la maison en tant que règle auto-exécutoire – connue sous le nom de « deem and pass » – dans laquelle le projet de loi est réputé adopté par l’adoption de la règle. Cette tactique évite aux députés d’avoir à voter séparément sur le projet de loi.

La semaine dernière, la présidente de la Chambre Nancy Pelosi annoncé dans une lettre à ses collègues que le vote aurait lieu, en écrivant: « Les membres du personnel du Congrès méritent les mêmes droits et protections fondamentaux que les travailleurs de tout le pays, y compris le droit de négocier collectivement. »

Pelosi a également annoncé dans la lettre qu’elle avait augmenté le salaire de base du personnel de la Chambre à 45 000 $ à compter du 1er septembre.

« Avec un salaire minimum compétitif, la Maison sera mieux en mesure de retenir et de recruter d’excellents talents diversifiés », a-t-elle écrit. « Cela ouvrira les portes de la fonction publique à ceux qui n’avaient peut-être pas les moyens de le faire dans le passé. C’est aussi une question d’équité, car bon nombre des plus jeunes employés travaillant les plus longues heures gagnent souvent les salaires les plus bas. . »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *