La Cédéao décide de prendre des « sanctions graduelles » contre la Guinée



Publié le :

Dans un sommet extraordinaire de la CEDEAO tenu jeudi 22 septembre au soir à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, les dirigeants des États ouest-africains ont décidé de prendre des « sanctions progressives » contre la junte militaire en La Guinée face à l’inflexibilité des militaires pour une date de retour des civils au pouvoir. Pour en parler, nous avons reçu Seidik Abba, journaliste indépendant.

Dans la crise diplomatique qui oppose le Mali et la Côte-d’Ivoire, après l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako, la CEDEAO va envoyer les présidents du Ghana, du Togo et du Sénégal à Bamako pour rencontrer les autorités maliennes et obtenir leur libération.

Les Italiens s’apprêtent à voter pour élire un nouveau parlement le 25 septembre prochain. Dans le cadre de cette campagne électorale, il y a un candidat atypique : Aboubakar Soumahoro. Cet italo-ivoirien est un ancien ramasseur de tomates dans le sud du pays, devenu ensuite représentant syndical. Aujourd’hui est candidat de la gauche et se présente comme le porte-parole des exclus.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.