la belle histoire de Remko Pasveer, devenu international à 38 ans



Le gardien de but de l’Ajax Remko Pasveer est connu en première sélection avec les Pays-Bas ce jeudi soir, à l’âge de 38 ans. Un baptême fêté par une victoire et un clean sheet contre la Pologne (2-0).

C’est une des très belles histoires de cette Ligue des nations. Ce jeudi soir, les Pays-Bas ont honoré un nouveau gardien pour le match contre la Pologne à Varsovie (2-0). Et pas n’importe lequel puisque Remko Pasveer, âgé de 38 ans, n’avait jamais été convoqué en sélection dans sa carrière, alors qu’il garde les buts de l’Ajax depuis la dernière saison.

Il profite des absences de Stekelenburg et Onana pour s’installer dans le but de l’Ajax

Après 17 années d’une carrière assez discrète aux Pays-Bas (Twente, Almelo, Go Ahead Eagles, PSV, Vitesse), Pasveer s’engage en 2021 à l’Ajax pour endosser un rôle de doublure de Marteen Stekelenburg, en concurrence avec André Onana. Mais la blessure du Néerlandais et la suspension pour dopage du Camerounais, qu’il avait vivement critiqué au moment de son départle propulse à un statut de titulaire, contestant 28 rencontres avant de se bénir.

« Nous voulions le faire venir l’année dernière, mais il s’est blessé à la main, déclarait Van Gaal à NOS au sujet de sa sélection. Il a montré de quoi il était capable à l’Ajax. Alors il le mérite » . Avec les Oranje, Pasveer est convoqué en compagnie de trois autres gardiens, dans la tradition du coach de s’entraîner aux tirs au but, pour préparer au mieux d’éventuelles séances lors du Mondial. « Je n’ai pas arrêté un ballon », sourit le joueur de 38 ans, qui ne devrait donc pas endosser ce rôle au Qatar.

« Je n’aurais pas pu rêver de cela il y a quelques années »

Revenu de blessure cette saison, il est de nouveau utilisé par Alfred Schreuder à l’Ajax et son bon début de saison le pousse enfin vers la sélection. Jusqu’à une première apparition marquée par une victoire et un clean sheet ce jeudi, lui permettant au passage de devenir le deuxième international néerlandais le plus âgé après Sander Boschker et ses 39 ans en 2010 contre le Ghana.

« Je l’ai su assez vite quand je suis arrivé, déclare-t-il sur sa titularisation ce jeudi au micro d’ESPN. C’est une bonne nouvelle, pour le reste, il faut se concentrer sur les entraînements et apprendre à connaître les coéquipiers. » Si Remko Pasveer savoure – « je n’aurais pas pu rêver de cela il y a quelques années » –, il pourrait tout à fait disputer une première Coupe du monde en novembre, quelques jours après avoir attribué ses 39 ans.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.