Kigali accuse Kinshasa d’avoir violé son espace aérien et évoque des « mesures défensives »



Publié le :

La tension est montée d’un cran entre la RDC et le Rwanda. Kigali accuse Kinshasa d’avoir violé son espace aérien et affirme avoir pris des « mesures défensives ». Un avion de chasse congolais a été touché par un tir rwandais. Les autorités congolaises nient avoir violé l’espace aérien de leurs voisins et qualifient l’attaque de leur Sukhoi d' »acte de guerre ». Les précisions d’Aurélie Bazzara-Kibangula.

Le procès de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s’est ouvert mercredi à Nouakchott, offrant l’image exceptionnelle d’un ex-chef d’Etat placée dans une boîte aux allures de cage pour répondre d’enrichissement illicite. Il est jugé pour avoir abusé de son pouvoir afin d’amasser une fortune immense, celui qui a dirigé de 2008 à 2019 ce pays largement désertique de 4,5 millions d’habitants.

Paris a pris acte de la demande de Ouagadougou. La France a retiréa ses troupes du Burkina Faso d’ici « un mois » alors que les militaires au pouvoir ont dénoncé les accords de défense liant les deux pays… C’est dans ce contexte que le chef de l’Etat Emmanuel Macron reçoit aujourd’hui son Homologue ivoirien Alassane Ouattara. Le Burkina Faso et la situation au Sahel s’inviteront sans doute dans les discussions entre les deux pays. La Côte d’Ivoire qui n’a pas été épargnée par le terrorisme et qui craint aussi une contagion.

Au Sénégal, l’éviction d’Aminata Touré de l’Assemblée nationale continue de faire les gros titres. L’ancien Premier ministre, qui était proche du président Macky Sall avant de claquer la porte du parti présidentiel en septembre dernier, a été déchue de son mandat de député par un vote du bureau de l’Assemblée nationale ce mardi . Elle a ensuite énoncé une « exclusion en violation totale de la loi ». La correspondance de Sarah Sakho.

Seulement moins de 1 % des financements et des aides internationales sont destinés aux organisations féministes. Pourtant les femmes sont en première ligne des combats et elles sont souvent les premières victimes des crises et conflits. Cette semaine, une délégation féministe africaine est à Paris et pour l’occasion nous recevons Mamounata Ouedraogo, coordinatrice nationale du Réseau pour la Promotion et l’Autonomisation de la Femme Rurale basée au Burkina Faso.

Cheffe d’édition : Célia Caracena



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *