« J’avais un petit espoir », Tolisso se confie sur sa non-convocation chez les Bleus



Non convoqué par Didier Deschamps dans le cadre du rassemblement à venir de l’Equipe de France, Corentin Tolisso a partagé en conférence de presse sa déception dans un premier temps de ne pas figurer dans la liste. Tout en étant conscient que ce n’était pas demandé le bon moment pour y être.

Champion du monde avec l’équipe de France, Corentin Tolisso (28 ans) n’a pas été appelé pour le rassemblement des Bleus où ils affronteront l’Autriche (22 septembre) et le Danemark (25 septembre) en Ligue des nations. Pas la meilleure des nouvelles pour le milieu de terrain, d’autant qu’il s’agit du dernier rendez-vous avant l’annonce de la liste pour la Coupe du monde.

Interrogé sur cette non-convocation en conférence de presse, Tolisso a attribué regretter cela, tout en admettant savoir qu’avec ses récentes blessures et le calendrier à venir, jugé avec les Bleus n’a pas pourquoi la meilleure des idées : « J’ Après c’est vrai que par rapport à l’enchaînement des matchs et ce que j’ai pu avoir c’était un peu tôt. Il faut que je joue plus, monte en rythme et que je sois très bien. » Face au PSG ce dimanche (à 20h45), le Lyonnais aura l’occasion de montrer à Didier Deschamps qu’il est de nouveau capable de faire des grandes prestations contre de grosses écuries.

« Je dois continuer à monter en rythme »

Arrivé cet été après la fin de son contrat au Bayern Munich, Tolisso a tardé à lancer sa saison au sein de son club formateur. Ce dernier n’a pas pu prendre part à la préparation estivale des Gones, et a dû grappiller du temps de jeu au fur et à mesure des semaines en Ligue 1. Un enchaînement lui faisant du bien : « Tout le mois de juillet j’ J’étais blessé. Je devais vite rattraper par rapport à mes coéquipiers. Je devais jouer petit à petit, j’ai commencé avec 15, 20, 30 minutes et ensuite j’ai pu enchaîner. C’est une bonne chose. »

S’il commence à retrouver du temps de jeu, Tolisso ne veut pas se précipiter et est conscient qu’il lui reste du chemin avant de retrouver ses pleines capacités lui ayant valu d’être convoqué chez les Bleus : « Il me manque encore un peu de volume de jeu, c’est ça qui ressort, faire plus de courses. On a mis en place quelque chose avec le staff. Je ne dois pas bruler les étapes. »

Habitué à évalué dans une position assez avancée dans l’entrejeu, le Lyonnais a été repositionné plus bas par son entraîneur Peter Bosz. Un changement de position nécessaire selon le joueur : « Je me sens plus à l’aise en numéro 6 qu’en numéro 8. »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.