« J’ai envie de laisser ma trace ici », Issa Kaboré se voit déjà rester à Marseille



Cousin de Charles Kaboré, ancien joueur de l’OM, ​​Issa Kaboré voit son avenir s’écrire dans la cité phocéenne. Même s’il n’est pour le moment que prêté, le latéral burkinabé a une relation spéciale avec le club. Il s’appelle Foot Mercato.

« Quand tu regardes quelque chose tout le temps, tu aimes donc, tu t’y attaches. Je ne faisais que regarder Marseille quand j’étais petit, c’était vraiment magnifique », a nommé Issa Kabore un Marché du pied. Le latéral international burkinabé (27 sélections) a des étoiles dans les yeux, au moment d’évoquer son club de coeur, qu’il a toujours admiré.

Aujourd’hui prêté à l’OM par Manchester City, Issa Kaboré réalise un rêve. En prêt à Troyes la saison passée, il avait déjà goûté au Vélodrome, mais vide, à cause de sanctions de la LFP. Son ex-coéquipier, Adil Rami, lui a parlé du club olympien : « il m’a dit que c’était un grand club et que les supporters étaient incroyables. »

« Ah c’est l’OM »

Issa Kaboré a avoué qu’il avait été spécial, voire difficile pour lui de préparer le match contre l’OM avec Troyes : « Quand on m’a dit : ‘la prochaine, on joue contre l’OM’, je me suis dit « Ah c’est l’OM ! » Il fallait donc se préparer, on ne sait jamais. Il faut bien s’entraîner, bien te reposer pour être à la hauteur parce qu’ils ont de très bons joueurs, c’est une très grande équipe. Je ne sais pas comment expliquer cette sensation… C’était magnifique. C’était dur de dormir » a t-il admis. Dès son premier match au Vélodrome avec le maillot de l’OM, ​​le piston droit s’est d’ailleurs senti à l’endroit où il « devait être ».

Kaboré a temporisé pour attendre l’OM

Excellent avec Troyes la saison dernière, Issa Kaboré était courtisé cet été, mais son idée était claire: « il y avait beaucoup d’équipes qui me voulaient et avec qui je parlais. Quand j’ai entendu qu’il y avait l’OM , j’ai dit à mon agent qu’il fallait se calmer et qu’il fallait attendre l’OM », a t-il rapporté. Issa Kaboré a indiqué que des contacts avaient déjà été établis avec l’OM lorsqu’il jouait à Malines, en Belgique (2019-2020). Ils n’avaient finalement pas abouti à un accord.

La même concurrence entre Jonathan Clauss et lui a facilité son intégration : « On se parle beaucoup avec Jonathan (Clauss). Il n’y a aucun problème entre nous ! C’est une très bonne personne, qui est joyeuse, qui parle avec tout le monde. Il n’y a pas de souci. (…) Je le regarde beaucoup, j’apprends des choses pour le futur. »

L’OM dispose d’une option d’achat de 20 millions d’euros pour le latéral burkinabé, une somme assez colossale. « Mon avenir, je veux que ce soit l’OM, ​​lance-t-il pourtant. J’bien rester ici. J’ai envie de laisser ma trace ici. Je ne pense pas que ça va être dur, parce que déjà j’aime ce club et franchement, je ne pense pas que ça sera difficile. »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.