« Ils ont inventé un penalty », Ancelotti furieux contre l’arbitrage après le nul contre Gérone



Après le nul très frustrant concédé par le Real Madrid, ce dimanche, face à Gérone en Liga (1-1), Carlo Ancelotti a taclé l’arbitrage. Il ne comprend pas comment un penalty a pu être accordé au promu en fin de match.

Mauvaise semaine pour le Réal. Cinq jours après leur défaite face au RB Leipzig (3-2) en phase de groupes de la Ligue des champions, les Madrilènes ont perdu deux points en route ce dimanche en Liga. Leur nul concédé à domicile face au promu Gérone (1-1) leur permet de reprendre la tête du classement devant le Barça, mais il a de quoi leur laisser de gros regrets. Et un goût très amer.

« Ça nous coûte des points »

En conférence de presse, Carlo Ancelotti s’en est pris à l’arbitrage. Pour lui, le penalty transformé par Cristhian Stuani (80e) après une main litigieuse de Marco Asensio dans la surface n’aurait jamais dû être accordé à Gérone. « Je n’aime pas parler de l’arbitrage mais aujourd’hui je vais le faire. Cette situation est claire. Il n’y a pas de pénalité, ils l’ont inventé. Je conteste cette décision arbitrale. Ça nous coûte des points . J’en ai parlé à Asensio. Le ballon touche sa poitrine, pas sa main. Je ne sais pas si c’est la raison pour laquelle nous n’avons pas gagné. Mais cet épisode a eu un effet sur le match », a réagi le coach merengue, passablement agacé.

Un autre fait de jeu a fait polémique au cours de cette rencontre : à la 89e minute, Rodrygo a cru redonner l’avantage aux siens… mais l’arbitre a annulé son but, estimant qu’il avait tiré dans le ballon alors que le gardien adverse le contrôlait. « C’est beaucoup plus discutable. J’ai une opinion, je ne vais pas en parler. Mais ça me surprend. C’est arrivé à un moment très important dans le match… », a ajouté Ancelotti. Ce faux-pas arrive à trois jours de la réception du Celtic Glasgow, un match décisif pour la première place du groupe en Ligue des champions, pour lequel Carlo Ancelotti devrait récupérer Aurélien Tchouaméni.

Victime d’une petite « gène » musculaire, l’ex-Bordelais était absent de dernière minute contre Gérone. Karim Benzéma, victime de douleurs à la cuisse gauche, ne figurait pas non plus sur la feuille de match. Il est incertain pour la rencontre face au celtique.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *