Heurtel signe au Zénith Saint-Pétersbourg… et fait un gros pied de nez à l’équipe de France



Thomas Heurtel, tout juste médaillé d’argent à l’Euro avec l’équipe de France de basket, s’est désormais engagé avec le Zénith Saint-Pétersbourg, en Russie. Comme décidé par la Fédération française de basket, il n’est donc plus sélectionnable en Bleu. Y compris pour les JO 2024.

Les images de Thomas Heurtel avec la médaille d’argent autour du cou, dimanche dernier après la défaite des Bleus en finale de l’Eurobasket contre l’Espagne, pourraient être les dernières du meneur sous le maillot de l’équipe de France. Ce mercredi, l’ancien joueur du Barça et de l’ASVEL s’est désormais engagé avec le Zénith Saint-Pétersbourg, en Russie, actant possiblement la fin de sa carrière en sélection.

En août dernier, alors qu’il était déjà courtisé par le Zénith, Heurtel s’était en effet engagé à ne pas aller en Russie pour ne pas compromettre son avenir en Bleu. Comme tous les autres joueurs de l’équipe de France, le meneur avait alors signé l’attestation sur l’honneur exigée par la Fédération française de basketball (FFBB).

Une croix définitive sur les JO 2024 ?

Dans un communiqué, la Fédération s’était montrée très claire : en raison de la guerre en Ukraine, pas de question de sélection des joueurs évoluant en Russie. « Les joueurs, joueuses et staffs des Équipes de France ne seront plus sélectionnables s’ils signent un contrat avec un club russe ou biélorusse, tant que le conflit est en cours. (…) Il est indiqué que si cet engagement n’ n’était pas respecté, le joueur, la joueuse ou le membre du staff ne respectait pas alors plus les critères de sélection pour les prochaines échéances internationales, y compris les Jeux Olympiques 2024. »

Comme annoncé par le club russe, Heurtel s’est engagé une année, plus une autre en option, avec le club russe. Dans le communiqué, la FFBB ne précise pas si un joueur ayant signé en Russie peut ensuite redevenir sélectionnable s’il change de club avant une compétition internationale. Concrètement, Heurtel pourra-t-il prétendre à une place au Mondial 2023 (25 août-10 septembre) s’il décidera définitivement de quitter la Russie à la fin de la saison prochaine ? Toujours est-il qu’en prenant une telle décision, le Français assombrit son avenir sous le maillot tricolore…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.