Hayes, Bey, Bogdanovic… Les joueurs des Pistons impatients de voir Wembanyama débarquer en NBA



Présente en France à l’occasion du NBA Paris Game contre les Chicago Bulls à l’Accor Arena jeudi soir, les joueurs des Detroit Pistons, l’une des franchises qui a le plus de probabilités d’accueillir le phénomène du basket français la saison prochaine, ont donné leur avis sur Victor Wembanyama.

Même s’il n’a pour l’instant jamais foulé un parquet de la Grande Ligue, Victor Wembanyama est déjà connu des joueurs NBA. Présents en France à l’occasion du match évènement à l’Accor Arena de Paris contre les Chicago Bullsles Pistons de Détroit en ont profité pour dire tout le bien qu’il comporte du phénomène du panier tricolore.

« J’ai entendu dire que c’était un super joueur, j’ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet. Dès qu’il arrivera en NBA, il aura un impact sur le jeu. Ce sera intéressant de le voir », a indiqué Saddiq Bey, élu dans les cinq meilleurs rookies de la NBA en 2021. « J’ai vu quelques faits saillants mais je n’ai pas encore regardé ses matchs, a appuyé Bojan Bodganovic, actuel meilleur marqueur des Pistons. J’ai entendu dire qu’il sera génial. Je ne sais pas dans quelle franchise il va se retrouver, mais cette équipe sera grandement améliorée avec ce joueur. »

Les Detroit Pistons, une destination probable pour Wembanyama

De retour en France pour ce NBA Paris Game, Killian Hayes, formé à Cholet Basket, s’est également attribué sur son compatriote. « Oui, tout le monde en parle un peu, c’est un prospect générationnel qu’on ne voit pas tous les jours. Après le premier pick ce n’est pas notre job mais on parle beaucoup de lui aux Etats-Unis. C ‘est un très bon joueur qui peut aider n’importe quelle équipe dans laquelle il va aller. Comme j’ai dit, c’est le front office qui s’en occupe, après s’il vient avec nous, il vient avec nous . Je serais très content aussi. »

28e équipe sur 30 au classement mondial de la NBA, avec un bilan de 12 victoires pour 35 défaites, Détroit fait partie des franchises qui ont le plus de chances d’accueillir Wembanyama, annonce N°1 lors de la prochaine draft. En effet, pour déterminer qui choisira en premier lors de cette bourse traditionnelle aux jeunes joueurs, un tirage au sort est effectué et ce sont les équipes les moins bien classées qui ont le plus de probabilités de décrocher la timbale. Une connexion franco-française entre Hayes et Wembanyama, ça aurait de l’allure, non ?



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *