Guerre en Ukraine, crise climatique… L’horloge de l’apocalypse remise à l’heure ce mardi



Publié le :

Créée après la Seconde Guerre mondiale, l’horloge de l’apocalypse est censée mesurer l’imminence d’un cataclysme planétaire. Gérée par l’ONG américaine Bulletin of the Atomic Scientists, elle sera remise à l’heure ce mardi.

L’humanité s’est-elle rapprochée de la fin du monde ? La nouvelle heure de l’horloge de l’apocalypse, censée mesurer l’imminence d’un cataclysme planétaire, sera dévoilée mardi 24 janvier par un groupe d’experts.

L’ONG américaine Bulletin of the Atomic Scientists, en charge de cette horloge symbolique, annoncera à 10 h locales (15 h GMT) combien de secondes séparent la planète du gong fatidique de minuit.

Fondé en 1945 par Albert Einstein et des scientifiques ayant travaillé sur le projet « Manhattan », qui produit la première bombe atomique, ce groupe d’experts fixe chaque année à la nouvelle heure.

Actuellement à 100 secondes de minuit

À l’origine, après la Seconde Guerre mondiale, l’horloge indiquait minuit moins 7. En 1991, à la fin de la Guerre froide, elle avait reculé jusqu’à 17 minutes avant minuit. En 1953, ainsi qu’en 2018 et 2019, elle affichait minuit moins 2.

Ces deux dernières années, elle était bloquée à 100 secondes de minuit, un record.

La crise climatiquela guerre en Ukraine et les risques posés par la prolifération nucléaire seront entre autres pris en compte dans le calcul de l’année 2023.

Avec AFP



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *