éliminé avec Tampa Bay, l’avenir de Tom Brady interrogé



Impuissants face aux Dallas Cowboys, Tom Brady et Tampa Bay ont été incapables de franchir le premier tour des play-offs, dans la nuit de lundi à mardi. A 45 ans, la légende de la NFL, sept fois vainqueur du Super Bowl, at-elle joué son dernier match ?

Dallas a composté le dernier billet pour les demi-finales de Conférence Nationale en s’imposant à Tampa Bay (31-14) lundi, brisant le rêve d’un huitième sacre pour Tom Brady, dépassé comme rarement en play-offs et dont l’avenir en NFL apparaît d’autant plus incertain. Les Cowboys, qui tentent de renouer avec leur gloire passée – ils ont remporté cinq Super Bowls, le dernier en 1995 – défieront les 49ers à San Francisco, dans une semaine.

En attendant, l’heure de la fin a peut-être sifflé pour Brady, celle qu’il s’est refusé d’accepter l’an passé en revenant sur sa décision de prendre sa retraite, 40 jours seulement après en avoir fait l ‘annonce. Néanmoins, à 45 ans, d’aucuns lui prêtent plutôt l’intention de poursuivre sa carrière dans un autre club (Las Vegas, Miami), l’esprit quelque peu libéré depuis l’annonce de son divorce avec la mannequin Gisele Bundchenqui voulait le voir s’arrêter de jouer.

Brady surclassé par Prescott

S’il observe autour de lui, un avenir de reconquête ne semble en tout cas pas se dessiner chez les Buccaneers, qu’il avait mené au titre en 2020. L’an passé, ils avaient cédé avec plus de résistance, en demi- finale de conférence, face aux Rams de Los Angeles, futurs champions. Un stade logiquement non atteint pour cette campagne, tant que l’équipe floridienne a été dominée par des Cowboys plus organisée, solide et talentueuse. Le contraste est même apparu saisissant entre Brady et Dak Prescott, le quarterback d’en face, dont l’audace a abouti à l’excellence, sous les yeux de Tom Cruise présent en tribunes.

Le Texan a été des cinq touchés de son équipe. Il a trouvé deux fois Dalton Schultz dans la zone, pour le premier et le troisième. Entretemps, il s’est chargé lui-même d’y aller à la course pour le deuxième, sur une combinaison qui a feinté toute la défense. Prescott a ensuite réussi un lancer décisif pour le 4e touchdown de Michael Gallup au 3e quart-temps. Et si les Cowboys menaient 24-0 plutôt que 28-0, c’est parce que le botteur Brett Maher a trouvé le moyen de rater les quatre conversions.

Brady, qui s’était fait intercepter en début de match en tentant le touchdown, a tout de même réussi à trouver la faille en seconde période, en alertant Julio Jones puis Cameron Brate pour deux touchdowns. Cela n’a servi qu’à sauver l’honneur, puisque Prescott a entretemps lancé son 5e « TD » du soir vers CeeDee Lamb, Maher parvenant enfin à apporter un point supplémentaire.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *