Dialogue national au Tchad : des débats qui durent et une élection qui s’éloigne




Lancé le 20 août après de nombreux mois de retard, le « dialogue national inclusif et souverain » au Tchad, censé permettre de réformer les institutions et de mettre en place une nouvelle constitution, peine à convaincre. Les « élections libres et démocratiques », supposées avant octobre 2022, sont désormais un présage lointain.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.