deuxième victoire pour Laurent Blanc, qui peut demander Lacazette… et Lopes



Emmenés par un très bon Anthony Lopes et un Alexandre Lacazette ultra-réalistes, les Gones sont venus à bout du Losc (1-0), ce dimanche, à domicile, en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Un deuxième succès de suite pour Laurent Blanc.

C’est donc ça l’effet Laurent Blanc ? Après une première victoire arrachée sur le fil à Montpellier (2-1), le nouvel entraîneur de l’OL a réussi un gros coup ce dimanche soir contre Lille (1-0), en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Tout n’a pas été parfait dans le jeu, loin de là, et les Gones ont parfois été asphyxiés par des Dogues dominants et plus tranchants, mais ces trois nouveaux points vont leur faire beaucoup de bien.

Lacazette encore décisif

Avec ce succès, ils remontent à la huitième place du classement, et reculent à deux points de leur adversaire du jour, qui connaît un coup d’arrêt. Pour le Losc, c’est la fin d’une série de trois victoires et un retour sur terre après le fantastique 4-3 collé à Monaco. Il aura manqué un brin de réalisme aux hommes de Paulo Fonseca, à l’image de cette tentative d’Angel Gomes (60e) joliment repoussée par un Anthony Lopes impeccable tout au long de la rencontre. A l’inverse, Lyon a pu compter sur l’efficacité d’Alexandre Lacazette (74e).

>> Revivez OL-Lille

C’est lui qui a trouvé la faille sur un service millimétré de Nicolas Tagliafico, lui-même parfaitement trouvé d’une merveille de l’extérieur du pied par Jeff Reine-Adélaïde, qui est venu d’entrer en jeu. C’est déjà le huitième mais cette saison du capitaine Lacazette, qui a eu droit à une ovation du Groupama Stadium à sa sortie. Seuls Kylian Mbappé (11 buts), Neymar (10) et Jonathan David (9) font mieux.

Sans Sinaly Diomandé et Corentin Tolisso, les Lyonnais pouvaient s’attendre à souffrir face au bloc bien organisé des visiteurs, et ils ont longtemps eu du mal à exister. Mais ils ont eu le mérite de ne pas craquer, et d’attendre leur heure. Ils ont parfois frôlé la catastrophe, comme sur cette semelle de Johann Lepenant, simplement sanctionné d’un carton jaune au grand-dam des Lillois et de sa victime Angel Gomes (51e). Ils auraient aussi pu faire le break en fin de match si Karl Toko Ekambi avait mieux échangé son duel avec Lucas Chevalier (90e+3).

Il faudra encore élever le curseur dans une semaine contre Marseille au Vélodrome, alors que Lille aura droit à un nouveau test face au Stade Rennais.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *