« Dégagez tous », le gros coup de gueule de Rothen contre les responsables de l’arbitrage en France



Jérôme Rothen a poussé un énorme coup de gueule contre l’arbitrage français et surtout contre ses responsables, dans l’émission « Rothen s’enflamme », lundi soir sur RMC, après plusieurs décisions arbitrales très conversées ce week-end en Ligue 1.

La 8e journée de Ligue 1, marquée par les exclusions controversées de Jean-Clair Todibo lors de Nice-Angers et de Bradley Locko lors de Reims-Monacon’était pas une bonne publicité pour l’arbitrage français. « J’ai l’impression que toutes les semaines, après une journée de championnat, on parle de l’arbitrage, a regretté Jérôme Rothen dans Rothen s’enflamme, ce lundi soir sur RMC. C’est un vrai problème depuis X mois , mais ça s’est accentué depuis quelques semaines et depuis le début du championnat, c’est la Bérézina. »

« Quand tu n’es pas au niveau, tu dois taper sur les mecs qui sont pas au niveau, c’est normal, ajoute Jérôme Rothen. Comme un joueur quand il n’est pas bon, il passe sa vie sur le banc ou en dehors du groupe sinon l’entraîneur risque sa peau parce que l’entraîneur ne gagne pas. Quand on voit autant de conneries sur les matchs, les responsables doivent assumer. Je dis à M. Garibian, bien suppléé par M. Duhamel et M .Lannois, vous avez été des grands arbitres. Pas de problème, c’est la vérité. Sauf que votre expérience ne sert à rien aujourd’hui, c’est la Bérézina. »

« Ils sont tous les mains liés »

Pour l’ancien joueur de Monaco et du PSG, il faut tout changer. « Aujourd’hui, il ya la direction technique de l’arbitrage, dirigé par M.Garibian, et le comité français des arbitres, dirigé par M.Borghini. Ils sont chapeautés par Noël Le Graët. On en revient toujours à la même chose . M. Borghini est un proche, très proche de Noël Le Graët, donc en fait c’est très politique, tout ça. »

« On est dans une bulle mais dans une bulle, tu ne progresses pas, regrette Rothen. Ils ont tous les mains liés. Au bout d’un moment il faut tout faire sauter si tu veux que l’arbitrage progresse. » M.Bollengier, arbitre de Nice-Angers ce week-end, une exclusivité Jean-Clair Todibo après seulement neuf secondes, pour une faute qui ne méritait sans doute pas une telle sanction. M.Dechepy a lui exclu Bradley Locko parce qu’il a touché Embolo dans la fin de son dégagement. M. Vernice, enfin, a sorti quatre cartons rouges lors de Montpellier-Auxerre, il y a quelques semaines.

« Dégagez tous, il y en a marre. Noël Le Graët en premier »

« M.Bollengier et M.Vernice, ces deux arbitres, l’année dernière ils étaient en Ligue 2, note Rothen. Mais en L2 et en National, ils ont fait des grosses bêtises. Et tous les arbitres qui ne peuvent pas parler aujourd’hui ‘hui sait très bien que ces deux-là n’étaient pas les meilleurs. Tu sais pourquoi ils sont montés ? Parce que M.Bollengier est du Nord, et que M.Lannois, adjoint de M.Garibian, est de là-bas . Et M.Vernice est de Nice, et comme par hasard c’est la région de M.Borghini. »

Jérôme Rothen assiste désormais à un changement total au sein des instances pour que l’arbitrage s’améliore. « Au bout d’un moment, arrêtez vos bêtises. Dégagez tous, il y en a marre. Noël Le Graët en premier. Quand Noël Le Graët partira, tous ceux-là vont délivrer et on va remettre au milieu des passionnés qui aiment le le pied. »

RW avec Rothen s’enflamme



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.