contrôle judiciaire allégé pour l’ancien nageur, accusé de viol et d’agression sexuelle



Les contraintes de Yannick Agnel, placées sous contrôle judiciaire fin 2021 après des accusations de viol et d’agression sexuelle sur mineur, ont été allégées selon Le Parisien.

Il peut maintenant quitter Paris et sa proche banlieue, mais également revoir son agente Sophie Kamoun. Selon les informations du Parisienles entravent le contrôle judiciaire de Yannick Agnel ont été allégées. Le double champion olympique de natation, âgée de 30 ans, a été mis en examen en décembre 2021 pour « viol et agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans » et placé sous contrôle judiciaire.

Interdit d’entrer en contact avec la famille Horter

La plainte avait été déposée par une fille de son ancien entraîneur Lionel Horter, pour des faits remontant à 2016. Elle était alors âgée de 13 ans, et le nageur de 24 ans. En décembre 2022, le parquet de Mulhouse (Haut-Rhin) a annoncé qu’une deuxième victime potentielle avait été auditionnée dans le cadre de l’enquête pour « viol et agression sexuelle sur mineur » visant Agnel. Une jeune femme qui fait partie de l’entourage familial d’Agnel et qui était âgée de moins de 15 ans au moment des faits présumés.

Le double champion du monde avait alors dénoncé « une présentation des faits partiels et biaisés » via un communiqué de son avocate, se disant « profondément heurté par le traitement médiatique réservé à cette affaire ». Auprès du Parisien, le parquet de Mulhouse en charge du dossier a fait savoir ce mercredi que les contraintes limitées d’Agnel étaient désormais allégées. Il lui est en revanche toujours interdit d’entrer en contact avec la famille Horter, et il n’est pas autorisé à se rendre à Mulhouse, excepté dans le cadre d’une convocation judiciaire.

Agnel affiche l’un des plus beaux palmarès de la natation française : il a été double champion olympique à Londres en 2012 sur le 200m nage libre et le relais 4x100m, avant d’être sacré champion du monde dans ces deux disciplines en 2013. Il s’était reconverti dans l’e-sport et menait, jusqu’à sa mise en examen, une carrière de consultant dans plusieurs médias.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *