« C’est de l’amateurisme », Gnabry recadré pour être allé à la Fashion Week de Paris



Serge Gnabry a profité de son jour de repos pour se rendre à Paris dimanche afin d’assister à la Fashion Week. Une escapade peu appréciée par les dirigeants du Bayern Munich, qui vient d’enchaîner deux nuls en Bundesliga. A trois semaines du choc face au PSG en 8e de finale aller de Ligue des champions (le 14 février sur RMC Sport 1).

Serge Gnabry est un grand amateur de mode. Et il ne s’en cache pas. L’attaquant du Bayern Munich poste régulièrement des photos de ses regards sur les réseaux. Dimanche dernier, l’international allemand (39 sélections, 21 buts) a profité de son jour de repos pour se rendre à Paris afin d’assister à la Fashion Week. Le joueur de 27 ans s’est affiché avec des tenues de créateurs comme Namacheko ou KidSuper. En se filmant même dans les rues de la capitale française.

Mais son escapade est plutôt mal passée outre-Rhin. Les dirigeants du Bayern n’ont pas apprécié de voir leur numéro 7 au pied des podiums parisiens alors que l’équipe affiche un visage décevant sur le terrain. Après avoir été tenu en échec vendredi par Leipzig en Bundesliga (1-1), les Bavarois ont arraché un nul poussif mardi à Cologne, grâce à une égalisation de Joshua Kimmich dans les derniers instants (1-1). Auteur d’une prestation médiocre, Serge Gnabry a été remplacé dès le mi-temps par Kingsley Coman.

« Un jour libre, c’est fait pour se reposer »

Avant de se faire tacler publiquement par Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern, très remonté par le voyage express de son ailier à Paris. « C’est de l’amateurisme, exactement ce que le Bayern n’est pas, a fustigé le dirigeant bosnien. Un jour libre, c’est fait pour se reposer, pour pouvoir se donner à fond pour le match suivant », sur -il expliqué, promettant une explication « mercredi certainement. Bien sûr qu’il y a matière à discussion. »

Interrogé à ce sujet, son entraîneur Julian Nagelsmann s’est montré plus nuancé, sans masquer une pointe d’agacement. « Je crois qu’un joueur peut faire ce qu’il veut pendant son temps libre. En tant qu’employeur, vous ne pouvez pas dire à vos employés d’aller à l’église à 10h le dimanche, de déjeuner à 12h et de faire une sieste à 14h. Il est important que chacun puisse organiser son temps libre de manière à être heureux. Mais en tant qu’entraîneur, je dois aussi justifier certains jours de congé auprès de mes patrons. Leur expliquer pourquoi le dimanche est libre et pourquoi nous ne nous entraînons pas après un match nul. »

Gnabry reviendra bientôt à Paris

Après ses deux accrocs consécutifs, le Bayern est toujours en tête du championnat mais ses principaux poursuivants sont désormais dans le rétro. De quoi inciter les dirigeants du club à durcir le ton à trois semaines du choc face au PSG en 8e de finale de la Ligue des champions (le 14 février à 21h sur RMC Sport 1). L’occasion pour Gnabry de revenir à Paris. Au Parc des Princes cette fois.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *