« Ce n’était pas la fête », Dembélé se défend sur son hygiène de vie



Souvent pointé du doigt pour son hygiène de vie, Ousmane Dembélé a tenu à rétablir la vérité au lendemain de la victoire de la France face à l’Australie (4-1) à la Coupe du monde.

Il a longtemps eu l’image d’un garçon immature à l’hygiène de vie incompatible avec l’exigence nécessaire pour durer au plus haut niveau. La faute à de nombreuses blessures et à des fulgurances trop souvent éclipsées par des prestations décevantes. Mais du haut de ses 25 ans, Ousmane Dembélé l’assure : il a gagné en maturité.

>> Toute l’actualité des Bleus en direct

Performant cette saison au Barça (cinq buts, sept passes Décisifs en 20 matchs toutes compétitions confondues) et aligné d’entrée par Didier Deschamps mardi contre l’Australie (4-1) pour l’entrée en lice de l’équipe de France à la Coupe du monde, l’ancien Rennais assure avoir passé un cap.

« Tu prends en maturité »

« Il y a eu trois saisons difficiles avec Barcelone. Quand on regarde les premiers matchs entre 2018 et cette année il y a beaucoup de différences. J’ai pris de la maturité. Quand tu as 19, 20, 21 ans, et quand tu as 25 ans, il y a beaucoup de choses qui changent. Tu prends en maturité », à-il nommé ce mercredi en conférence de presse.

Avant d’ajouter dans un grand sourire : « C’est une question qui revient beaucoup. Je n’avais pas non plus une hygiène de vie comme on peut l’imaginer, ce n’ pas la fête hein ! Mais on est un peu plus grands maintenant, j’ai 25 ans… » Deschamps lui-même avait appelé Dembélé à se remettre en question par le passé.

« A lui de prendre conscience de toutes les exigences du football de haut niveau, expliquait le sélectionneur des Bleus en 2018. Je ne pense pas qu’il en a totalement conscience. Mais c’est un jeune joueur qui a beaucoup de qualités. Il a la capacité à allumer des incendies, mais c’est encore un jeune joueur, qui a besoin de gagner en maturité sur le terrain et en dehors. »

Cette Coupe du monde au Qatar pourrait éventuellement permettre à Dembélé de montrer qu’il a changé. Intéressant sans toujours être très précis face aux Australiens, il pourrait enchaîner dès samedi contre le Danemark (17h).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *