« Ça ne se fera pas à Poissy », l’ancien maire de la ville reconnaît que le PSG ne joue pas dans la commune des Yvelines



L’ancien maire de Poissy, Karl Olive, un assuré dans l’After Foot que le Paris Saint-Germain ne jouait pas à Poissy. Il a également appelé la maire de Paris, Anne Hidalgo, à « arrêter d’avoir une mémoire sélective » dans le dossier de la vente du Parc des Princes.

Le Paris Saint-Germain pourrait-il réellement jouer à Poissycomme le proposait il y a quelques jours Karl Olive, ancien maire de la ville, face au refus de Paris de vendre le Parc des Princes ? « Je dis simplement que si on peut rendre service… Ça ne se fera pas à Poissy, il faut être réaliste », at-il expliqué mercredi soir dans l’Après Footsur RMC.

>> Les podcasts de l’Après Foot

« Mais si on peut rendre service, c’est ce que je disais en 2014 quand j’ai été élu, et finalement le centre d’entraînement (du PSG, qui sera autorisé en septembre) est venu ici (à Poissy), a poursuivi Karl Olive. Mais il y a raison et passion. Peut-être que le Paris Saint-Germain va réussir à acquérir le Stade de France. Ce n’est pas le Parc des Princes mais il est aussi dans un déficit abyssal et l’Etat est aussi dans un principe de réalité. »

« Le Parc des Princes, c’est l’âme du club »

Malgré tout, fan du Paris Saint-Germain lui-même, l’actuel député de la majorité espère que le club pourra rester au Parc des Princes. « Le Parc des Princes, c’est l’âme du club. Toutes les émotions depuis qu’on est mômes, on les a eu au Parc des Princes. Et du jour au lendemain, il y a un stop complet dans une extension possible demandée par le Paris Saint-Germain, qui veut aller plus loin pour acquérir. Aujourd’hui il y a combien de collectivités qui ont un stade en nom propre qui fonctionne ? Aucune. Les déficits sont abyssaux, on le sait. »

Lui n’est pas dérangé par le fait que le Qatar, a échoué, devienne propriétaire du stade. « C’est le sens de l’histoire. Qu’il appartienne au Qatar ou à d’autres, ce n’est pas le sujet. C’est la même chose qu’une entreprise privée », dit-il.

En revanche, Karl Olive a pointé du doigt la décision d’Anne Hidalgo, la maire de Paris : « J’ai envie de dire à Madame Hidalgo, n’ayez pas une mémoire sélective. Voyez ce que l’écosystème du Paris Saint-Germain apporte à la ville de Paris. C’est des milliers d’emplois, le PSG. C’est un cercle vertueux de l’économie locale. » Le sujet n’est pas prêt d’être rangé au placard.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *