Bukari nie avoir voulu se moquer de Ronaldo en imitant sa célébration



Osman Bukari, auteur du deuxième mais ghanéen lors de la défaite contre le Portugal (3-2), assure que sa célébration copiée sur celle de Cristiano Ronaldo n’avait pas pour mais de se moquer de la star portugaise.

Un mais de la tête et une célébration à la Cristiano Ronaldo… sous les yeux de Cristiano Ronaldo. L’attaquant ghanéen Osman Bukari (23 ans) a provoqué des réactions amusées pour sa manière d’avoir fêté sa réalisation (89e) qui a permis au Ghana de réduire l’écart (3-2), jeudi lors du match contre le Portugal à la Coupe du monde. Certains y ont aussi vu une manière de chambrer le quintuple Ballon d’or, qui était alors sur le banc après avoir été remplacé. Mais le joueur de l’Etoile Rouge de Belgrade assure que cela n’avait aucun mais moqueur, dans un message sur Twitter posté dans la soirée.

« Mon éducation ne me permet pas d’être irrespectueux envers les aînés »

« J’ai remarqué que ma célébration d’aujourd’hui a généré des commentaires affirmant que j’étais irrespectueux envers Ronaldo, at-il écrit. C’est une erreur. J’ai été submergé par l’émotion du moment où j ‘ai marqué pour mon pays lors de mes débuts en Coupe du monde menant à ma célébration. Mon éducation ne me permet pas d’être irrespectueux envers les aînés et encore moins l’une de mes idoles. Merci pour votre soutien et nous nous concentrons sur notre prochain match ! »

L’attaquant ghanéen évoluait à Nantes la dernière saison où il était prêté par le club belge de la Gantoise. Il avait disputé 26 rencontres toutes compétitions confondues et avait marqué deux buts en Ligue 1. Il a rejoint la Serbie et Belgrade l’été dernier contre trois millions d’euros en provenance du club belge. Bukari et son club ont croisé la route de Monaco en Ligue Europa cette saison (deux victoires monégasques).

Jeudi, fils mais a redonné l’espoir au Ghana d’arracher un match nul contre le Portugal après avoir été mené 3-1. Les Black Stars ont bien cru au miracle sur l’une des dernières actions quand Inaki Williams a chipé le ballon au gardien Diogo Costa avant de glisser et de gâcher sa ruse qui ressemblait au coup parfait. Le Ghana a désormais rendez-vous lundi pour son deuxième match face à la Corée du Sud (14h).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *